Actualité du dopage



Une énième affaire de dopage dans le milieu cycliste

26/05/2006 - RTL.be

Extraits

Une enquête sur un réseau de dopage de cyclistes de haut niveau fait grand bruit en Espagne. Une opération baptisée "Puerto" (...), a donné lieu à cinq arrestations mardi et à des perquisitions à Madrid et à Saragosse. Une descente a été effectuée dans un laboratoire clandestin situé dans la capitale espagnole.

La police a saisi de grandes quantités d'anabolisants, des stéroïdes (...) et divers médicaments dont de l'érythropoïétine (.) et des hormones de croissance de fabrication chinoise. Mais surtout, elle a mis la main sur "plus de 100 poches de sang congelé" et "plus de 100 poches de plasma sanguin" et "de nombreux documents liés à des pratiques dopantes menées sur des cyclistes, ainsi que leurs plans d'entraînement". Du matériel de congélation et de centrifugation (...) a également été trouvé.

Les enquêteurs (...) ont mis au jour un réseau de dopage sanguin (...). Sur les produits interceptés, la durée de validité du plasma non congelé ne dépasserait pas une semaine, ce qui laisse présumer que ces produits étaient prêts à l'emploi pour l'une des grandes compétitions cyclistes en cours : Tour de Belgique, d'Italie, de Bavière ou de l'Alentejo (Portugal).

Les noms de deux grands cyclistes actuellement présents sur le Giro, Jan Ullrich et Ivan Basso (...), apparaissent sur la liste de 200 cyclistes qui a été saisie. Tous deux seraient donc clients du docteur Eufemiano Fuentes, l'une des cinq personnes arrêtées, qui semble être le véritable coeur du réseau.

Basso a démenti mercredi connaître le docteur Fuentes. Même son de cloche de la part d'Ullrich par la voix du médecin de son équipe T-Mobile, Lothar Heinrich, assurant qu'il n'y avait "rien de vrai" dans l'implication présumée du coureur.

Lire l'article en entier



Cette page a été mise en ligne le 2/6/2006.