Actualité du dopage



Dopage en Espagne, le médecin accuse

05/07/2006 - romandie.com

Extraits

(...) Eufemiano Fuentes (...) affirme avoir suivi non seulement des coureurs cyclistes mais aussi des footballeurs, des athlètes et des tennismen. Il nie cependant que ses traitements puissent être qualifiés de dopants.

Les déclarations du Dr Fuentes contredisent un communiqué publié mardi par le gouvernement espagnol selon lequel l'enquête ne concerne pas d'éventuels footballeurs ou joueurs de tennis.

"Je suis énervé par toute cette histoire", a déclaré Fuentes à la radio Cadena Ser. "Des noms ont été cités de gens que je connais même pas, et d'autres n'ont pas été cités, j'ignore pourquoi, mais le secret médical m'interdit de les révéler", a-t-il relevé.

"Je suis indigné aussi par le fait qu'on dise que mes traitements ne concernaient que des cyclistes. J'ai travaillé avec d'autres types de sportifs, dans l'athlétisme, le tennis et le football. Il y a beaucoup de noms qui n'ont pas été cités, les fuites ont été sélectives. J'ignore pourquoi."

Le médecin précise avoir travaillé "avec des équipes de football espagnoles de la première et de la deuxième division (...). Je n'ai pas appliqué le traitement moi-même mais je le leur ai recommandé."

Le Dr Fuentes nie que ses traitements puissent être considérés comme dopants, mais a reconnu qu'il ne suivrait vraisemblablement plus de sportifs. "Il y a des traitements biologiques qui permettent d'améliorer la récupération des sportifs. On ne peut pas manipuler le sang. (...) On peut le remplacer si la vie du sportif est en danger. "Mon objectif est de m'occuper de mes patients."

(...)

Lire l'article en entier


Cette page a été mise en ligne le 5/8/2006.