Actualité du dopage

Le CONI demande deux ans de suspension à l'encontre de Valverde


01/04/2009 - nouvelobs.com avec AP


Le procureur antidopage du Comité olympique italien (CONI) a recommandé une suspension de deux ans à l'encontre du cycliste espagnol Alejandro Valverde pour son implication présumée dans l'Opération Puerto.

Le CONI a annoncé dans un communiqué (...) que le dossier allait désormais être examiné par son tribunal antidopage, probablement au mois de mai

Au mois de février, le procureur du CONI Ettore Torri a confronté Valverde à des preuves ADN et à des documents qui prouveraient ses liens avec le médecin placé au coeur du scandale de dopage sanguin.

Le coureur de l'équipe Caisse d'Epargne a maintenu son innocence au cours de son interrogatoire.

L'affaire Valverde est basée sur une comparaison de l'ADN retrouvé sur les prélèvements effectués pendant le passage du Tour de France en Italie l'an passé et sur une poche de sang saisie en 2006 pendant une perquisition dans une clinique madrilène.

Le CONI soutient que des documents trouvés pendant des perquisitions permettent aussi de faire le lien entre Valverde et le médecin, Eufemiano Fuentes. Les documents indiquent les montants versés par le coureur et quelles substances ont été utilisées dans le processus de dopage sanguin.

Le procureur a ajouté que Valverde et ses avocats n'avaient pas répondu aux accusations précises, tentant d'expliquer (...) que les autorités italiennes n'avaient pas le pouvoir d'agir dans cette affaire.

La justice espagnole s'est opposée à l'utilisation comme preuve du sang trouvé à Madrid pendant les perquisitions. Mercredi, le tribunal supérieur de justice de Madrid a estimé que les preuves réunies au cours de l'enquête pour une affaire en Espagne ne pouvaient pas être utilisées (...) ailleurs.

Les Italiens ont répondu qu'ils avaient le droit de poursuivre Valverde et que les preuves avaient été réunies dans les règles.

Plus de 50 coureurs (...) ont été liés à l'Opération Puerto.

(...) Valverde avait été privé des Mondiaux sur route 2007 par la Fédération internationale de cyclisme. L'UCI avait demandé sans succès à la fédération espagnole d'ouvrir une procédure contre lui. Valverde avait ensuite été blanchi par le Tribunal arbitral du sport (TAS) et autorisé à participer aux Mondiaux.

(...)


Lire l'article en entier



Sur le même sujet


Cette page a été mise en ligne le 01/04/2009.