Actualité du dopage

Valverde : Décision du TAS en mars


14/01/2010 - L'Equipe


Le feuilleton Valverde devrait encore connaître quelques épisodes supplémentaires. Au terme de trois jours d'auditions liées à la suspension d'Alejandro Valverde pour deux ans sur le territoire italien, le tribunal arbitral du sport (TAS) a annoncé que sa décision n'était «pas attendue avant le mois de mars 2010» et s'est déclarée incompétente - dans le cas de cette procédure précise - sur une possible ''mondialisation'' de cette suspension.

Saisi par le coureur espagnol, la commission de trois arbitres a pour mission de définir si le Comité olympique italien avait bien le droit de suspendre Valverde en utilisant une poche de sang confisquée par la justice espagnole (...), une poche où apparaîtrait de l'EPO. D'après les informations de L'Equipe, le TAS a reconnu au premier jour de l'audience que la décision du Coni était recevable.

(...)

Au cours des trois jours d'audience, les témoignages marquants ont été celui de Jesus Manzano - qui avait déjà évoqué un système de dopage organisée chez Kelme, première équipe professionnelle de Valverde - et du principal accusé. Valverde a bâti sa défense sur une réfutation totale d'éventuels liens avec l'affaire Puerto et a contredit d'autres témoignages qui affirmaient qu'il avait un chien baptisé ''Piti'', un nom retrouvé sur une poche de sang dans l'affaire Puerto.

Cette décision laisse l'UCI dans l'embarras puisque la Fédération internationale comptait sur la décision du TAS pour étendre la suspension de Valverde. Le TAS sera encore au centre des attentions en mars puisqu'il devra étudier l'appel de l'UCI et de l'AMA qui reprochent à la Fédération espagnole de ne pas avoir ouvert de procédure disciplinaire contre Valverde.


Lire l'article en entier



Sur le même sujet


Cette page a été mise en ligne le 14/01/2010