Actualité du dopage



Affaire Puerto : le parquet fait appel

14/03/2007 - L'Equipe avec AFP

Extraits

Le parquet de Madrid a décidé (...) d'interjeter appel contre le classement sans suite de l'affaire «Puerto» décidé lundi par le juge d'instruction espagnol Antonio Serrano. Dans son ordonnance d'appel, le ministère public estime (...) que les investigations du juge ont été «insuffisantes pour éclaircir des faits revêtant un caractère d'infraction criminelle». Le juge Serrano est donc désormais tenu de mener des investigations déjà réclamées par le parquet mais qu'il n'avait pas jugé bon d'effectuer.

Le motif invoqué par le juge espagnol pour classer le dossier était que, au moment où l'affaire avait éclaté en mai 2006, il n'existait pas encore de loi antidopage permettant de poursuivre pénalement les personnes fournissant ou aidant à la fourniture de produits dopants aux sportifs. (...) L'ordonnance d'appel ne fait, elle, aucune référence à cet argument.

En revanche, le parquet conteste l'argument du juge Serrano selon lequel les produits sanguins saisis auprès du docteur Eufemiano Fuentes ne présentaient pas de dangerosité avérée. Selon l'ordonnance, la manipulation des poches de sang s'est faite «en infraction à la législation espagnole sur les dons et les banques de sang» qui exige qu'elles soient effectuées «sous l'autorité des administrations habilitées par le ministère de la Santé». En conséquence, le parquet madrilène demande au juge de réclamer un rapport d'expertise au centre de transfusion sanguine de la région ainsi que de lui transmettre une analyse du contenu du matériel informatique saisi lors des perquisitions.

Lire l'article en entier


Cette page a été mise en ligne le 16/3/2007.