Actualité du dopage



Phonak écarte provisoirement Botero et "Kike" Gutierrez

02/06/2006 - tsr.ch

Extraits

L'équipe cycliste Phonak a décidé vendredi d'écarter (...) à titre provisoire, le Colombien Santiago Botero et l'Espagnol José Enrique Gutierrez, dont les noms ont été cités dans les médias (...) dans le cadre de l'affaire de dopage en relation avec le Dr Fuentes.

"Botero et Gutierrez ne sont ni licenciés ni suspendus. Nous avons décidé de prendre cette mesure dans l'intérêt de l'équipe et pour la tranquilité de tous les coureurs de l'équipe lors des prochaines courses", a déclaré le directeur de l'équipe (...), John Lelangue.

(...)

"S'il devait résulter des enquêtes que les coureurs en question ont recouru à des moyens illicites, ils seraient immédiatement licenciés", a précisé John Lelangue.

Santiago Botero (...), vainqueur notamment de trois étapes du Tour de France, et José Enrique Gutierrez (...), deuxième du récent Tour d'Italie, ont pour point commun d'avoir couru pendant plusieurs saisons pour l'équipe Kelme, dont Fuentes a été le médecin.

Eufemiano Fuentes (...) est soupçonné d'être au coeur d'un réseau spécialisé dans le dopage sanguin pour sportifs.

Botero, champion du monde du contre-la-montre en 2002, a porté les couleurs de Kelme de 1997 à 2002 avant de passer deux saisons quasiment blanches chez Telekom et rejoindre Phonak l'année passée pour retrouver le chemin de la victoire (Tour de Romandie).

Gutierrez, pour sa part, a couru chez Kelme de 1998 à 2003. Il a rejoint sa formation actuelle en 2004.

(...)

Cinq personnes, parmi lesquelles Manolo Saiz (...), ont été interpellées jusqu'à présent dans le cadre de cette affaire.

Lire l'article en entier



Le post-scriptum de cyclisme-dopage.com

En 1999, Santiago Botero, alors membre de la Kelme est contrôlé positif à la testostérone. Il sera suspendu 6 mois. En 2002, il est à nouveau contrôlé positif au même produit. Prévoyant, il présente une justification thérapeutique qui lui permet d'échapper aux sanctions.



Cette page a été mise en ligne le 12/6/2006