Actualité du dopage



Betsy Andreu «furieuse»

18/01/2013 - lequipe.fr - A. T.-C.


Les aveux de Lance Armstrong n'ont pas du tout satisfait Betsy Andreu, une de ses plus anciennes adversaires : «Un tas de connerie », s'est-elle emportée.

Etait-ce une tentative d'humour ratée ou une grande maladresse ? Interrogé sur sa relation avec Betsy Andreu, la femme de son ancien coéquipier Frankie Andreu, qui a été une des premières à l'accuser de dopage, Lance Armstrong a expliqué qu'il l'avait appelée pour s'excuser : « Pour l'avoir traitée de folle, de salope ... mais je lui ai dit que je ne l'avais jamais traitée de grosse », a-t-il glissé avec un sourire. « Cela m'a rendue furieuse», a réagi l'intéressée sur CNN.

Au-delà de la mauvaise blague, Betsy Andreu a surtout évoqué sa frustration en écoutant les réponses de Lance Armstrong. Il a ainsi refusé de confirmer les accusations de la témoin, qui l'avait entendu avouer son dopage sur son lit d'hôpital pendant son traitement du cancer. Il a également minimisé son rôle au sein de l'US Postal : « Un tas de connerie », a résumé Betsy Andreu. « Il avait l'occasion de tout dire, il me le devait. Il le devait à un sport qu'il a détruit. Je voulais lui laisser une chance et qu'est-ce qu'il a répondu ? »

Pour Betsy Andreu, «Lance peut seulement se racheter s'il avoue tout devant l'USADA et l'AMA (agence mondiale antidopage) parce que c'est impossible qu'il ait mené la plus grande fraude de l'histoire du sport tout seul ». (...)

Lire l'article en entier



Cette page a été mise en ligne le 18/01/2013