Actualité du dopage



Armstrong pédale à Washington

17/07/2012 - radio-canada.ca


Selon le Wall Street Journal, un lobbyiste de la fondation Lance Armstrong a rencontré la semaine dernière le personnel du représentant démocrate José Serrano. Celui-ci est le meneur du clan démocrate dans le sous-comité de la Chambre sur les services financiers et l'administration gouvernementale, au sein du comité sur les acquisitions.

Ce sous-comité supervise une partie du budget de l'Agence américaine antidopage (USADA).

Cette réunion « portait essentiellement, sinon complètement, sur l'USADA et des inquiétudes à propos du procédé auquel on soumet Lance Armstrong », a indiqué à l'Associated Press le porte-parole de M. Serrano, Philip Schmidt.

Un autre élu, le sénateur républicain du Texas Kay Bailey Hutchison, a reconnu (...) avoir rencontré en juin le président de la fondation du cycliste ainsi que son lobbyiste en chef.

« Le dossier de Lance Armstrong n'a été soulevé que dans un contexte pour déterminer comment il pourrait nuire à la capacité de la fondation à remplir sa mission », a expliqué le porte-parole du sénateur Hutchison, Tom Flanagan (...).

La fondation Lance Armstrong, officiellement vouée à la lutte contre le cancer, a récemment embauché la firme d'avocats et de lobbyistes Patton Boggs, l'une des plus influentes dans les coulisses du pouvoir américain.

La porte-parole de la fondation, Katherine McLane, a affirmé que l'organisme « s'inquiète, et nous en avons parlé publiquement, du besoin d'un traitement équitable pour Lance, à qui nous souhaitons d'avoir droit au même traitement que n'importe quel Américain ».

Lire l'article en entier



Cette page a été mise en ligne le 20/07/2012