Actualité du dopage



Le toubib de l'US Postal signait les yeux fermés

27/08/2010 - cyclismag.com

Luis Del Moral, médecin de l'US Postal de 1999 à 2004, ne comprend pas les accusations de dopage généralisé dans cette équipe, portées par Floyd Landis. Il déclare : "Cela parait fou, je ne connais pas cette partie de l'histoire de l'US Postal, bien sûr" (bloomberg.com).

Pourtant, c'est bien lui, Luis Del Moral qui a signé en 1999 l'ordonnance antidatée pour justifier le premier contrôle positif de Lance Armstrong à la cortisone, au début du Tour 1999 par la prise d'une pommade contenant des corticoïdes. L'UCI avait accepté sans ciller, ce certificat. Dans son livre "La grande imposture" (édition Hugo & Cie) Jean-Pierre de Mondenard rappelle que cette pommade Cemalyt n'était pas vendue en France et que l'US Postal n'avait pas demandé d'autorisation d'importation pour ce produit. Pour Jean-Pierre de Mondenard, cela accrédite la thèse d'une prise de cortisone de synthèse avant le Tour 1999.

Lire l'article en entier



Cette page a été mise en ligne le 08/09/2010