Actualité du dopage



L'Agence américaine antidopage pose un ultimatum à Johan Bruyneel

12/07/2012 - 7sur7.be - avec Belga


L'Agence américaine antidopage (Usada) a confirmé que Johan Bruyneel, cité dans l'affaire Armstrong, avait jusqu'à samedi pour décider s'il accepte des sanctions ou sollicite l'arbitrage.

Johan Bruyneel (...) est accusé dans le cadre de l'enquête ouverte par l'Usada sur le septuple vainqueur du Tour de France, qu'elle accuse de dopage. A la suite de ces accusations, Johan Bruyneel, aujourd'hui manager de la formation RadioSchack Nissan, a décidé de ne pas aller au Tour de France, pour ne pas perturber son équipe.

Mercredi, l'Usada a accordé un délai d'un mois à Lance Armstrong pour décider s'il accepte les sanctions ou sollicite un arbitrage, le temps que la justice fédérale examine la plainte déposée mardi par le Texan contre l'Usada. Selon la procédure disciplinaire ouverte en juin, le septuple vainqueur du Tour de France (...) devait rendre sa décision d'ici samedi mais "l'Usada a accordé à M. Armstrong une courte extension allant jusqu'à 30 jours pour se défendre des accusations de dopage, le temps pour le tribunal (à Austin) de rejeter la plainte sur le fond ou de prendre une décision préliminaire", a indiqué par communiqué Travis Tygart, président de l'Usada.

Le médecin espagnol Pedro Celaya, actuellement chez RadioSchack, est lui aussi accusé dans cette enquête. L'Usada n'a pas voulu préciser qu'il avait lui-aussi jusqu'à samedi pour se décider, ce qui laisse supposer qu'il a déjà choisi la voie de l'arbitrage.

Lire l'article en entier



Cette page a été mise en ligne le 13/07/2012