Actualité du dopage



Moreni roulait à la testostérone

25/07/2007 - Libération - Stéphanie Platat

Extraits

L'Union cycliste internationale a conservé le suspense jusqu'à la fin de l'étape. En annonçant en début d'après-midi qu'un nouveau cas de dopage à la testostérone circulait dans le peloton, l'UCI a fait naître les plus grands fantasmes parmi les suiveurs. Après Vinokourov, et si c'était au tour du "chicken" Rasmussen ?

En fait, c'est l'italien Cristian Moreni de l'équipe Cofidis, qui se trouve être le coureur positif. L'UCI ne doit pas être mécontente de prendre un Cofidis, dont le manager Eric Boyer s'avère particulièrement critique envers l'institution et les tricheurs. (...)

Ce cas positif ne peut évidemment pas être généralisé à toute son équipe, mais il est risible, sinon navrant, que ce cas soit détecté dans l'équipe française Cofidis, une formation qui a notamment mené le mouvement de rébellion ce matin au départ de l'étape...

C'est le deuxième positif à la testostérone révélé sur l'épreuve. L'Allemand Patrik Sinkewitz avait en effet été contrôlé à cette même substance lors d'un stage précédant le départ du Tour de France, en juin. (...)

Mercredi soir, on ne savait pas si, comme Astana mardi, Cofidis allait à son tour faire ses valises.

Lire l'article en entier

Le post-scriptum de cyclisme-dopage.com

On apprenait un peu plus tard dans la soirée que l'équipe Cofidis se retirait du Tour de France.


Cette page a été mise en ligne le 25/7/2007.