Actualité du dopage



Vinokourov : "Je suis victime d'une provocation

26/07/2007 - dhnet.be

Extraits

Le Kazakh, positif samedi mais aussi lundi, aurait pu tout déballer, il préfère nier.

Mardi après midi, Alexandre Vinokourov s'est enfui, dès qu'il a appris qu'il avait été contrôlé positif. Le président du jury, le Français Didier Simon, était venu lui annoncer la nouvelle un peu avant 15 heures. Une heure et demie plus tard, après une réunion avec ses dirigeants, le Kazakh filait vers Monaco, où il vit.

"C'est tout sauf une fuite" , affirmait-il. "Je veux rencontrer au plus vite un grand hématologue qui va m'aider à me défendre. Je ne veux pas perdre de temps pour apporter la preuve de mon innocence. Je veux qu'on explique vite aux gens qu'il s'agit d'une connerie. Je ne suis pas celui que l'on croit."

Car ceux qui imaginaient que le coureur d'Astana profiterait de la situation pour tout déballer, pour expliquer comment et pourquoi il s'est retrouvé dans la peau d'un tricheur, en seront pour leurs frais, Alexandre Vinokourov nie toute forme de dopage et il compte se défendre.

(...)

"Je ne veux pas croire que j'ai été contrôlé positif" , a dit le Kazakh. "Tout ça est faux. Je pense que je suis victime d'une nouvelle provocation. Ça dure depuis des mois et aujourd'hui, on arrive à me démolir. Le montage de notre équipe a rendu jaloux beaucoup de gens, et on nous le fait payer."

(...)

"C'est une erreur" , dit-il. "Jamais je ne me suis dopé, ce n'est pas ma façon de considérer mon métier. Je crois que c'est une erreur due peut-être à ma chute (NdlR : le 12 juillet, en direction d'Autun, Vino avait chuté, se blessant sérieusement aux deux genoux). "J'en ai parlé aux médecins de l'équipe qui ont émis une hypothèse selon laquelle il y aurait eu un engorgement de sang dans mes cuisses, ce qui aurait pu rendre positif le contrôle. Je veux savoir si ma chute n'a pas déséquilibré mon organisme."

(...)

Pourtant, l'évidence du contrôle apparaît aux yeux de tous. Et Alexandre Vinokourov a aussi présenté un second cas positif, lors du contrôle sanguin diligenté par l'UCI, lundi soir, à l'issue de son deuxième succès d'étape, à Loudenvielle.

Contrôle sanguin, en plus de celui urinaire (...) car Vinokourov était ciblé par l'UCI depuis longtemps, avec la suspicion autour des "Men in black" .

Lire l'article en entier


Cette page a été mise en ligne le 29/7/2007.