Actualité du dopage



Rasmussen aurait manqué... 4 contrôles

24/07/2007 - sports.fr

Extraits

On pensait que la suspension de l'équipe nationale danoise de Michael Rasmussen (...) était motivée par deux manquements lors de contrôles antidopage inopinés. A en croire Jesper Worre, le directeur général de la Fédération danoise, interrogé par le quotidien L'Equipe, ce sont en fait... quatre contrôles que Rasmussen aurait "raté". "Il avait déjà eu un avertissement de l'UCI (...) l'an dernier. Et cette année, l'UCI lui en a encore notifié un autre le 29 juin, avant le début du Tour, alors qu'il revenait du Mexique. A côté de ça, l'Agence antidopage danoise (ADD) est allée en Italie en avril (le 6) pour le contrôler, à l'adresse qu'il avait communiquée, et il n'y était pas. Et enfin, le 21 juin, quand nous avons appris qu'il était parti au Mexique où il est finalement resté du 4 au 26 juin, l'ADD lui a de nouveau donné un avertissement." Dès lors, on s'interroge puisque le réglement précise que trois avertissements "no show" équivalent à un contrôle positif... Worre d'expliquer: "...il n'y en a que deux officiellement notifiés "recorded warnings", selon le réglement de l'UCI. Maintenant, je peux vous dire qu'il y a eu un échange d'informations entre l'UCI et l'ADD. Alors pourquoi n'a-t-il pas été suspendu. C'est la grande question. Il faut la poser à l'UCI..."

Lire l'article en entier


Cette page a été mise en ligne le 24/7/2007.