Actualité du dopage



L'Allemand Patrik Sinkewitz contrôlé positif

18/07/2007 - tsr.ch avec AFP

Extraits

(...) Patrik Sinkewitz, de la formation (...) T-Mobile, qui a abandonné dimanche dans le Tour de France, a fait l'objet d'un contrôle antidopage positif le 8 juin dernier, a annoncé mercredi la Fédération allemande de cyclisme (BRD).

Selon la BRD, le contrôle antidopage inopiné réalisé le 8 juin à l'entraînement a révélé la présence de testostérone dans l'échantillon A de Sinkewitz.

"Comme c'est le cas dans ce genre de procédure, le coureur dispose de cinq jours pour demander une contre-expertise", a indiqué la Fédération allemande dans son communiqué.

"Si la contre-expertise devait confirmer le résultat de l'échantillon A, une procédure disciplinaire sera ouverte par la BRD et Patrik Sinkewitz ne pourra plus être sélectionné en équipe d'Allemagne", a conclu le communiqué.

Sinkewitz et quatre de ses coéquipiers de l'équipe T-Mobile se trouvaient au moment du contrôle inopiné dans les Pyrénées pour un stage d'entraînement en vue du Tour de France.

(...)

(...) Sinkewitz a rejoint en 2006 la formation T-Mobile en provenance de l'équipe QuickStep, où il avait fait ses débuts professionnels en 2001.

Il a remporté en 2007 le Grand Prix de Francfort et terminé à la deuxième place du Championnat d'Allemagne sur route.

Le dopage revient hanter l'équipe T-Mobile, un après l'affaire Jan Ullrich, soupçonné d'être impliqué dans l'affaire Puerto : la formation allemande a également été rattrapée par les aveux d'anciens coureurs de Telekom -son nom jusqu'en 2004- comme Erik Zabel, Bjarne Riis et Rolf Aldag qui ont admis avoir eu recours à l'EPO dans les années 1990.

Depuis l'affaire Ullrich, T-Mobile s'est profondément restructurée, s'est séparée des coureurs de la "vieille école", a changé sa direction sportive et mis en place un programme de contrôle antidopage très strict.

(...)

Lire l'article en entier


Cette page a été mise en ligne le 18/7/2007.