Actualité du dopage



Une peine légère contre "Vino"

06/12/2007 - tsr.ch

Extraits

Alexandre Vinokourov a été suspendu jusqu'en juillet 2008 par la fédération kazakhe pour s'être dopé lors du Tour de France. Il pourra donc disputer les JO de Pékin.

La fédération kazakhe, qui avait jusqu'ici toujours soutenu son coureur, a décidé de faire marche arrière. "Les documents et preuves présentés par Vinokourov et ses avocats n'étaient pas convaincants", a ainsi affirmé le vice-président de la fédération. C'est sous pression de l'UCI que la fédération kazakh, qui est sous l'égide directe du Premier ministre, a décidé de punir "Vino". Elle craignait en effet d'être suspendue par l'Union cycliste internationale.

(...)

Mais l'UCI ne se satisfait pas de cette demi-sanction. En effet, la peine encourue pour de tels cas de dopage est normalement de deux ans. Vinokourov, lui, pourra s'il le désire, prendre le départ de la course en ligne ainsi que du contre-la-montre aux JO de Pékin.

"Nous sommes très étonnés et surpris. Nous nous demandons où la fédération kazakhe a trouvé les éléments pour prononcer une telle sanction", a ainsi déclaré un porte-parole de l'UCI. La fédération internationale va désormais étudier le dossier et les attendus de la décision, "et s'il y a lieu, fera appel de cette sanction auprès du TAS" (Tribunal arbitral du sport).

(...)

Lire l'article en entier


Cette page a été mise en ligne le 6/12/2007.