Actualité du dopage



"Chicken" se met à la sauce Tex Mex

17/07/2007 - cyclismag.com - (Source Le Figaro)

Extraits

Comme Danilo Di Luca (...), Michael Rasmussen passe depuis deux ans une petite partie de l'année au Mexique, le pays d'origine de sa femme. Les séjours exotiques, qui compliquent les contrôles antidopage inopinés, agacent l'UCI au plus haut point. Mais Rasmussen insupporte la fédération internationale pour deux autres raisons : la charte des coureurs qu'il a signée très en retard, et les entraînements dans des tenues neutres, comme Alexandre Vinokourov et Andreas Klöden (...).

C'est le quotidien danois Jyllands Posten qui a publié l'information. Rasmussen boycotte les reporters du journal mais confirme : "Je m'entraîne sans maillot distinctif pour éviter d'être reconnu sur la route. Je protège ma vie privée. Cette notion m'est chère. C'est la raison pour laquelle je ne souhaitais pas parapher la lettre d'engagement de l'UCI."

Lire l'article en entier


Cette page a été mise en ligne le 21/7/2007.