Actualité du dopage



Vino se plaint d'une atteinte aux droits de l'homme

18/08/2007 - Yahoo / Reuters

Extraits

Alexandre Vinokourov a accusé samedi les responsables du cyclisme de violer les droits de l'homme et a rappelé son intention de démontrer son innocence en dépit d'un contrôle antidopage positif sur le Tour de France.

Le Kazakh, âgé de 33 ans, a été testé positif à une transfusion sanguine homologue et risque une suspension de deux ans.

"Dans le cyclisme, personne ne respecte les droits de l'homme", a expliqué Vinokourov dans un entretien accordé à Reuters.

(...)

"La situation dans le cyclisme est aujourd'hui pire que dans n'importe quel sport. J'espère que la vérité sera dévoilée et je vais me battre pour cela", a-t-il ajouté.

Contrôlé positif après son succès dans le contre la montre d'Albi, il avait été exclu du Tour, emportant la totalité de son équipe dans le naufrage.

Le 1er août, son compatriote et ancien équipier Andrej Kashechkin a lui aussi été testé positif pour dopage sanguin à l'occasion d'un contrôle inopiné.

(...)

"Je ne vais pas arrêter ma carrière comme cela, alors nous allons nous battre", a dit Vinokourov, qui est défendu par l'avocat américain Maurie Suh, également défenseur de Floyd Landis.

A la fin du Tour, les organisateurs avaient estimé avoir marqué des points contre le dopage, notamment avec l'exclusion par Rabobank de Michael Rasmussen après que le Danois eut menti sur ses lieux d'entraînement.

"Vous devez dire, trois mois à l'avance, où vous avez l'intention d'être, à quelle heure et quelle minute", a rappelé Vinokourov.

"Vous savez ce qui est arrivé à Andrej (Kashechkin). Il est parti en vacances (en Turquie) et ils sont venus à onze heures du soir. Je pense que c'est une évidente violation des droits de l'homme."

Lire l'article en entier


Cette page a été mise en ligne le 27/8/2007