Actualité du dopage



Les coureurs grognent

22/06/2007 - L'Equipe avec AFP

Extraits

Les coureurs du ProTour sont apparus divisés au sujet de la charte contre le dopage que l'Union cycliste internationale veut leur voir signer. Trois jours après la présentation (...) de cette charte, la liste des signataires n'a pas atteint des sommets. Vingt coureurs seulement étaient en effet recensés sur le site internet de l'UCI, dont 17 du Crédit agricole. Roger Legeay, manageur de l'équipe Crédit Agricole a par ailleurs affirmé que neuf autres de ses coureurs étaient en train de signer.

Les coureurs ont, il est vrai, jusqu'au 7 juillet pour signer. Dans le cas contraire, ils risqueraient de ne pas être sélectionnés pour les prochaines courses de la saison comme l'ont décidé 19 directeurs sportifs sur les 20 du ProTour. Mais la grogne monte dans une partie du peloton. (...) L'Association des coureurs professionnels italiens (ACCPI) a fait paraître un communiqué dénonçant des «règles peu claires», la «criminalisation des coureurs» et le fait que seul le coureur doive payer une violation des règles, disciplinairement et financièrement. En Espagne, l'association des coureurs a dit être prête à attaquer l'UCI ou le Tour de France si les non-signataires étaient interdits de participation . «Si l'on empêche de participer les coureurs qui n'ont pas signé cette charte, qui n'a aucune valeur légale, nous attaquerons ceux qui auront pris la décision (...) afin d'obtenir des dommages et intérêts», a affirmé le président de l'association, José Gomez.

Lire l'article en entier


Cette page a été mise en ligne le 25/6/2007