Actualité du dopage



Rabobank doit payer 665.000 euros à Rasmussen

02/07/2008 - 7sur7.be avec Belga

Extraits

Rabobank avait bien le droit de licencier (...) Michael Rasmussen l'été dernier, mais ne pouvait l'exclure sur le champ, selon le jugement prononcé mercredi par le juge de canton d'Utrecht J. Sap. L'équipe cycliste se voit ainsi contrainte de payer un arriéré de salaire de presque 700.000 euros à Rasmussen.

Rasmussen (...) avait été exclu du Tour 2007 par son équipe, qui lui reprochait d'avoir falsifié son emploi du temps du mois de juin et l'avait ensuite licencié. Le Danois avait reconnu avoir menti à l'UCI mais a toujours affirmé que son employeur, la direction de l'équipe Rabobank, et nombre de ses équipiers étaient au courant de son véritable lieu de séjour. Le Danois avait donc attaqué Rabobank et lui réclamait 5,5 millions d'euros de dommages et intérêts pour licenciement abusif.

Le juge a estimé que le licenciement sur le champ suite au mensonge du coureur sur sa localisation au mois de juin n'était pas justifié. Selon lui, ce type de licenciement ne peut se faire que directement après la reconnaissance des faits sur lesquels le licenciement est basé. De plus, Rabobank avait tous les éléments en mains pour se rendre compte que le lieu de séjour de Rasmussen au Mexique n'était pas exact.

Ainsi, Erik Breukink, le directeur sprotif, avait rencontré Rasmussen en Italie le 6 juin et le coureur danois avait aussi participé à un entraînement commun de l'équipe dans les Pyrénées, du 25 au 29 juin. Rasmussen avait ensuite fait part à Rabobank le 2 juillet qu'il avait été mis à pied de la sélection danoise de cyclisme pour avoir manqué un contrôle anti-dopage en Italie. Toutes ces circonstances étaient donc déjà connues début juillet par la formation néerlandaise, mais aucun licenciement n'avait suivi (...).

Selon le juge Sap, Rasmussen avait droit à deux mois de salaire et à un bonus de 400.000 euros promis en cas de victoire au Tour de France. Avec les indemnités des frais de justice et d'avocat, l'équipe néerlandaise est redevable d'un montant de 665.000 euros envers leur ancien leader. Mardi, Rasmussen a été suspendu pour deux ans par la Fédération monégasque de cyclisme (FMC) (...) pour avoir menti sur sa localisation au mois de juin 2007. (...)

Lire l'article en entier


Cette page a été mise en ligne le 2/7/2008.