Tour de France 2006 : les vrais chiffres du dopage

La curée

Mise à jour le 18/08/2017 - cyclisme-dopage.com

Avant même que ne s'élance le premier Tour de France de l'après Armstrong, l'opération Puerto, menée en Espagne, amenait la direction du Tour à écarter plusieurs coureurs. Ce salutaire élagage permet à ce Tour de présenter un taux de coureurs précédemment impliqués dans des affaires de dopage très bas par rapport aux années précédentes. Néanmoins, ce taux s'établissait sur la ligne de départ à 11%, ce qui était loin d'être négligeable, d'autant, rappelons-le, que ne sont comptabilisés que les coureurs figurant dans l'annuaire du dopage : il manque donc les coureurs dopés qui n'ont jamais été contrôlés positifs ou dont le contrôle aurait échappé au webmaster.

Remise à jour, cette liste a vu le taux de coureurs "douteux" grimper à 36,4%. Floyd Landis est passé par là mais il n'est pas le seul...

Oscar Pereiro lui-même sera contrôlé positif pendant ce Tour mais ne sera pas sanctionné, grâce à une AUT établie en bonne et due forme.

Le classement final - L'autre classement - Les participants

Statistiques

Equipes Coureurs Epinglés Top 10 Epinglés Podium Epinglés Cadres Epinglés
DISCOVERY CHANNEL 9 3 0 0 0 0
TEAM CSC 8 6 1 0 0 0
T-MOBILE TEAM 7 4 2 0 1 0
AG2R PRÉVOYANCE 8 3 2 1 0 0
GEROLSTEINER 9 4 0 0 0 0
RABOBANK 9 4 1 1 0 0
DAVITAMON-LOTTO 9 1 1 0 0 0
PHONAK 9 2 1 1 1 1
LAMPRE-FONDITAL 9 7 0 0 0 0
CAISSE D'ÉPARGNE 9 2 1 0 1 0
QUICK STEP 9 4 0 0 0 0
CRÉDIT AGRICOLE 9 2 0 0 0 0
EUSKALTEL-EUSKADI 9 2 1 0 0 0
COFIDIS 9 3 0 0 0 0
SAUNIER DUVAL 9 5 0 0 0 0
FRANÇAISE DES JEUX 9 0 0 0 0 0
LIQUIGAS 9 4 0 0 0 0
BOUYGUES TELECOM 9 2 0 0 0 0
TEAM MILRAM 9 4 0 0 0 0
AGRITUBEL 9 2 0 0 0 0
Total 176 64 10 3 3 1
Pourcentage   36,4%   30%   33,3%  

Epinglés : nombre de coureurs ayant contrevenu au règlement antidopage. Entrent dans cette catégorie : les coureurs ayant été contrôlés positifs (y-compris par constat de carence ou hématocrite > 50%), ayant reconnu s'être dopé, ayant été sanctionnés (par la justice, leur fédération ou leur équipe) dans le cadre d'affaires liées au dopage. N'y entrent pas, par exemple, ceux dont l'échantillon B s'est révélé négatif.
Top 10 : nombre de coureurs présents dans les 10 premiers du classement général final.
Podium : nombre de coureurs présents dans les 3 premiers du classement général final.
Cadres : liste non disponible.



Le classement final

(Selon le classement publié par memoire-du-cyclisme.net)





L'autre classement

Ce que serait le classement si on excluait tous les coureurs impliqués dans des affaires de dopage au cours de leur carrière.

Les participants

DISCOVERY CHANNEL

17 années d'existence, 17 affaires, soit 1 par an

TEAM CSC

19 années d'existence, 11 affaires, soit 0,58 par an

T-MOBILE TEAM

23 années d'existence, 31 affaires, soit 1,35 par an

AG2R PRÉVOYANCE

GEROLSTEINER

12 années d'existence, 13 affaires, soit 1,08 par an

RABOBANK

34 années d'existence, 14 affaires, soit 0,41 par an

DAVITAMON-LOTTO

PHONAK HEARING SYSTEMS

18 années d'existence, 16 affaires, soit 0,89 par an

LAMPRE-FONDITAL

CAISSE D'ÉPARGNE-ILLES BALEARS

38 années d'existence, 29 affaires, soit 0,76 par an

QUICK STEP-INNERGETIC

25 années d'existence, 25 affaires, soit 1 par an

CRÉDIT AGRICOLE

63 années d'existence, 74 affaires, soit 1,17 par an

EUSKALTEL-EUSKADI

21 années d'existence, 13 affaires, soit 0,62 par an

COFIDIS, LE CRÉDIT PAR TÉLÉPHONE

22 années d'existence, 21 affaires, soit 0,95 par an

SAUNIER DUVAL-PRODIR

8 années d'existence, 10 affaires, soit 1,25 par an

FRANÇAISE DES JEUX

LIQUIGAS

10 années d'existence, 6 affaires, soit 0,6 par an

BOUYGUES TELECOM

18 années d'existence, 3 affaires, soit 0,17 par an

TEAM MILRAM

5 années d'existence, 5 affaires, soit 1 par an

AGRITUBEL

5 années d'existence, 3 affaires, soit 0,6 par an



En savoir plus