Actualité du dopage



Affaire Landis : la pression sur l'USADA

09/09/2006 - L'Equipe

Extraits

La bataille juridique monte d'un ton. L'avocat de Floyd Landis met aujourd'hui la pression sur l'Agence antidopage américaine (USADA), qui a récupéré le dossier concernant le contrôle positif à la testostérone du coureur américain durant le Tour de France. Sur le site internet de Landis, Howard Jacobs a demandé, samedi, à l'USADA de stopper sa propre enquête : «nous avons trouvé des preuves qui appuient notre requête afin d'abandonner les charges pour dopage».

M. Jacobs a épluché les 370 pages de rapport du laboratoire français qui a analysé les tests de Landis. «Je ne peux pas commenter précisément la nature de nos découverte, déclare-t-il, mais nous avons les bases pour une défense solide, si jamais le cas devait faire l'objet d'un arbitrage». Or si l'USADA recommande d'aller jusqu'à cette procédure d'arbitrage, le conseil de Landis demandera que l'audition soit publique (...).

«(...) Ce que nous avons trouvé dans les documents officiels indique que la condamnation publique était prématurée, alors que toutes les preuves n'avaient pas été prises en compte, écrit M. Jacobs. (...)». Il ajoute : «c'est un nouvel exemple qu'il est terrible de violer le droit à l'anonymat des sportifs en laissant filtrer les résultats d'un échantillon A». Le test positif avait été confirmé par l'échantillon B, remis en présence de Landis et de son avocat.

Lire l'article en entier



Cette page a été mise en ligne le 11/9/2006.