Actualité du dopage



Affaire Pereiro: l'AFLD a reçu les justificatifs médicaux de l'Espagnol

19/01/2007 - Yahoo / AP avec AP

Extraits

Une épée de Damocles continue d'être suspendue au-dessus de la tête d'Oscar Pereiro, deuxième du dernier Tour de France cycliste, contrôlé positif à un produit soignant l'asthme lors de cette Grande Boucle 2006.

(...)

"Nous avons reçu le dossier médical de Pereiro cet après midi et on l'a soumis à l'examen des médecins. Ces pièces seront examinées par les médecins de l'agence qui présenteront leur rapport jeudi matin devant le conseil de l'agence", a déclaré Pierre Bordry, le président de l'AFLD, à l'Associated Press.

"La suite dépendra de l'avis médical. S'il est favorable nous classerons le dossier. Si les médecins ont des doutes, on instruira le dossier", explique Pierre Bordry.

Selon le journal "Le Monde", l'Union cycliste internationale (UCI) a accepté de garantir à Pereiro une autorisation à usage thérapeutique (AUT) l'autorisant à utiliser du salbutamol pour raisons médicales, et a décidé de ne prendre aucune décision disciplinaire à son égard, après deux contrôles positifs survenus dans des étapes alpestres du dernier Tour de France.

(...)

Le coureur espagnol a rejeté toute allégation de dopage et déclaré lors d'une conférence de presse jeudi soir qu'il enverrai les documents demandés dès vendredi matin, et qu'il attendrait ensuite des "excuses". Il était accompagné de son conseiller médical pour les allergies, le Dr. Luis Aremas, qui a estimé qu'avec "la dose recommandée dans ce cas, et avec la manière dont elle lui a été prescrite, il est impossible que cela ait pu provoquer un test positif".

Pat McQuaid, le président de l'Union cycliste internationale (UCI), qui n'était pas au courant du développement de l'affaire jeudi, a indiqué qu'il y a "toujours des différences" d'opinion entre l'UCI et l'agence française, à propos de ces AUT. L'UCI suit les indications de l'Agence mondiale antidopage (AMA) et "l'agence française a un point de vue différent".

Six autres cas "douteux" de coureurs bénéficiant d'AUT, également contrôlés positifs lors du Tour de France, seront aussi examinés par l'agence française.

Pereiro peut être déclaré vainqueur du Tour de France 2006 si Floyd Landis est déclassé. L'Américain a été contrôlé positif à la testostérone lors de ce Tour de France. Si son appel échoue, il pourra être suspendu pendant deux ans.

L'Allemand Andreas Kloden a fini troisième de ce Tour de France.

(...)

Lire l'article en entier



Le post-scriptum de cyclisme-dopage.com

Oscar Pereiro aurait-il eu la main lourde sur le pulvérisateur de ventoline ? On peut le penser puisque son propre médecin indique que les doses prescriptes ne sauraient provoquer un contrôle positif !


Cette page a été mise en ligne le 20/1/2007.