Actualité du dopage



Armstrong s'insurge contre la suspension de Landis pour dopage

03/10/2007 - La Presse Canadienne

Extraits

Lance Armstrong a vivement critiqué mardi la décision d'une commission d'arbitrage américaine de confirmer le contrôle positif à la testostérone de (...) Floyd Landis, qui a été dépossédé de sa victoire du Tour de France 2006.

Armstrong, (...) également soupçonné de dopage, a renouvelé ses critiques du travail "de mauvaise qualité" du laboratoire français de Châtenay-Malabry (LNDD), qui a effectué les tests de Landis, estimant qu'un jury dans un tribunal américain aurait blanchi le cycliste sans sourciller.

"Je n'ai pas suivi le dossier de Floyd autant que ça, mais je peux vous dire que si c'était un procès par jury aux Etats-Unis d'Amérique, avec huit ou 10 ou 12 de vos compatriotes, vous vous en tireriez à chaque fois. Ce n'est pas que vous vous en tirez, vous êtes disculpé", a-t-il déclaré (...).

(...)

"Quand vous infligez la peine de mort à quelqu'un, ce qu'ils ont essentiellement fait, vous ne pouvez pas tolérer un travail de mauvaise qualité, ce qu'ils ont clairement fait", a jugé Armstrong.

"Je ne comprends pas ce genre de raisonnement. Je ne comprends pas le verdict."

(...)

Mais le plus précis et plus onéreux test IRMS, qui distingue l'origine de la testostérone détectée, naturelle ou synthétique, était fiable, ont estimé les arbitres, estimant qu'une "violation de la réglementation antidopage était établie".

Lire l'article en entier


Cette page a été mise en ligne le 3/10/2007.