Actualité du dopage



Tour de France : contrôle positif confirmé pour Floyd Landis

05/08/2006 - Yahoo / Reuters

Extraits

(...)

"L'UCI communique que l'analyse de l'échantillon B d'urine du coureur Floyd Landis a confirmé le résultat anormal notifié par le laboratoire antidopage de Paris le 26 juillet suite à l'analyse de l'échantillon A", a fait savoir l'UCI dans un communiqué.

"Conformément au règlement antidopage, la Commission Antidopage de l'UCI va demander à la Fédération américaine de cyclisme d'ouvrir une procédure disciplinaire contre le coureur."

Le coureur de l'équipe Phonak risque une suspension de deux ans et devrait perdre son titre de vainqueur de la plus grande course cycliste du monde.

L'Espagnol Oscar Pereiro Sio, deuxième du classement général à Paris, devrait remporter le Tour sur tapis vert.

Ce serait la première fois dans l'histoire du Tour que le gagnant serait disqualifié pour dopage.

L'équipe Phonak a déjà fait savoir qu'en cas de résultat positif, Landis serait licencié.

Selon des experts, le taux élevé de testostérone de Landis pourrait cacher une prise de 'designer steroids' (type THG) ou l'ingestion d'un cocktail dopant composé de quelques produits encore inconnus, selon la nature de la testostérone : naturelle ou synthétique.

Landis a désormais dix jours pour répondre aux documents qui lui seront soumis, selon les règles de l'USADA, l'agence américaine antidopage.

Ces documents, la réponse de Landis et un éventuel dossier de l'USADA seront ensuite remis à un comité quelques jours après le délai accordé au coureur.

Si l'USADA décide de sanctionner - probablement deux ans de suspension - Landis aura la possibilité de contester la décision devant un panel de juges américains.

Les avocats de Landis pourront en dernier recours porter l'affaire devant le Tribunal arbitral du sport (...), engageant de facto une procédure au long cours.

(...)

Lire l'article en entier



Cette page a été mise en ligne le 5/8/2006.