Actualité du dopage



Test positif pour Landis

27/07/2006 - L'Equipe

Extraits

Après sa victoire à Morzine, ponctuée par un raid solitaire en montagne de 130 km lors de la 17e étape, Floyd Landis a subi un test antidopage révélant un taux inhabituellement élevé de testostérone. (...).

Ce n'est que deux jours après que l'ancien lieutenant de Lance Armstrong (...) a repris la tunique jaune de leader pour s'imposer pour la première fois sur la Grande Boucle. Comme cela est le plus souvent habituel dans ce genre de situation, Landis demandera l'analyse de l'échantillon «B» qui sera pratiquée dans le même laboratoire, à Châtenay-Malabry.

S'il s'avérait que Landis était convaincu de dopage, ce dernier serait le premier vainqueur dans l'histoire du Tour à être déclassé après l'arrivée. (...) L'Américain risque également le licenciement de la part de son équipe qui a annoncé vouloir appliquer le code éthique. Phonak a précisé dans un communiqué que le coureur était retiré des courses jusqu'à ce que la clarté soit faite. «Maintenant, a déclaré son manageur John Lelangue, il faut attendre la contre-analyse».

La Fédération internationale a précisé que le résultat «concerne la première analyse» et «doit être confirmé soit par une contre-analyse demandée par le coureur, soit par le fait que le coureur renonce à une telle contre-analyse». Le coureur américain est le premier Maillot Jaune à être déclaré positif à un contrôle classique (urinaire) depuis l'Espagnol Pedro Delgado en 1988.

(...)

Lire l'article en entier



Cette page a été mise en ligne le 27/7/2006