Tour de France 1976 : les vrais chiffres du dopage

Mise à jour le 04/07/2016 - cyclisme-dopage.com

Lucien Van Impe remporte ce Tour. 'A la même époque, Cyrille Guimard, son directeur sportif déclarait : "On ne peut pas gagner le Tour sans stimulants". Cinq en plus tard, Lucien Van Impe se soustrait à un contrôle antidopage aux Pays-Bas.

Le classement final - Les participants

Statistiques

Equipes Coureurs Epinglés Top 10 Epinglés Podium Epinglés Cadres Epinglés
PEUGEOT-ESSO 10 9 1 1 0 0
GITANE-CAMPAGNOLO 10 7 1 1 1 1
GAN-MERCIER 10 7 2 2 2 2
KAS-CAMPAGNOLO 10 5 2 0 0 0
SUPER-SER 10 3 0 0 0 0
TI-RALEIGH 10 4 0 0 0 0
JOBO-WOLBER 10 2 0 0 0 0
VELDA-FLANDRIA 10 3 2 2 0 0
MIKO-SUPERIA 10 4 0 0 0 0
JOLLY CERAMICA 10 4 1 0 0 0
LEJEUNE-BP 10 3 0 0 0 0
BROOKLYN 10 1 0 0 0 0
SCIC-FIAT 10 2 1 0 0 0
Total 130 54 10 6 3 3
Pourcentage   41,5%   60%   100%  

Epinglés : nombre de coureurs ayant contrevenu au règlement antidopage. Entrent dans cette catégorie : les coureurs ayant été contrôlés positifs (y-compris par constat de carence ou hématocrite > 50%), ayant reconnu s'être dopé, ayant été sanctionnés (par la justice, leur fédération ou leur équipe) dans le cadre d'affaires liées au dopage. N'y entrent pas, par exemple, ceux dont l'échantillon B s'est révélé négatif.
Top 10 : nombre de coureurs présents dans les 10 premiers du classement général final.
Podium : nombre de coureurs présents dans les 3 premiers du classement général final.
Cadres : liste non disponible.



Le classement final

(Selon le classement publié par memoire-du-cyclisme.net)





Les participants

PEUGEOT-ESSO

GITANE-CAMPAGNOLO

GAN-MERCIER

KAS-CAMPAGNOLO

SUPER-SER

TI-RALEIGH

JOBO-WOLBER-LA FRANCE

VELDA-FLANDRIA

MIKO-SUPERIA

JOLLY CERAMICA

LEJEUNE-BP

BROOKLYN

SCIC-FIAT





En savoir plus