Tour de France 1981 : les vrais chiffres du dopage

Mise à jour le 04/07/2016 - cyclisme-dopage.com

Alors que Bernard Hinault l'emporte pour la troisième fois, 66 coureurs (44%) du Tour de France avaient déjà eu ou auraient un peu plus tard contact avec le dopage. Un chiffre plutôt meilleur qu'aux pires heures du Tour de France, mais nullement glorieux.

Le classement final - Les participants

Statistiques

Equipes Coureurs Epinglés Top 10 Epinglés Podium Epinglés Cadres Epinglés
TI RALEIGH-CREDA 10 5 1 1 0 0
PEUGEOT-ESSO 10 7 2 2 0 0
MIKO-MERCIER 10 6 0 0 0 0
WICKES-SPLENDOR 10 5 3 1 0 0
SEM-FRANCE LOIRE 10 5 0 0 0 0
LA REDOUTE 10 7 1 1 1 1
CAPRI SONNE 10 3 1 1 0 0
PUCH-WOLBER 10 5 0 0 0 0
BOSTON-MAVIC 10 3 1 1 1 1
TEKA 10 4 0 0 0 0
DAF TRUCKS 10 3 0 0 0 0
KELME 10 3 0 0 0 0
SUNAIR-SPORT 80 10 4 0 0 0 0
RENAULT-ELF-GITANE 10 5 1 1 1 1
VERMEER-THIJS-GIOS 10 1 0 0 0 0
Total 150 66 10 8 3 3
Pourcentage   44%   80%   100%  

Epinglés : nombre de coureurs ayant contrevenu au règlement antidopage. Entrent dans cette catégorie : les coureurs ayant été contrôlés positifs (y-compris par constat de carence ou hématocrite > 50%), ayant reconnu s'être dopé, ayant été sanctionnés (par la justice, leur fédération ou leur équipe) dans le cadre d'affaires liées au dopage. N'y entrent pas, par exemple, ceux dont l'échantillon B s'est révélé négatif.
Top 10 : nombre de coureurs présents dans les 10 premiers du classement général final.
Podium : nombre de coureurs présents dans les 3 premiers du classement général final.
Cadres : liste non disponible.



Le classement final

(Selon le classement publié par memoire-du-cyclisme.net)





Les participants

TI RALEIGH-CREDA

PEUGEOT-ESSO-MICHELIN

MIKO-MERCIER-VIVAGEL

WICKES-SPLENDOR-EUROP DECOR

SEM-FRANCE LOIRE-CAMPAGNOLO

LA REDOUTE-MOTOBECANE

CAPRI SONNE-KOGA MIYATA

PUCH-WOLBER-CAMPAGNOLO

BOSTON-MAVIC

TEKA

DAF TRUCKS-COTE D'OR-GAZELLE

KELME

SUNAIR-SPORT 80-COLNAGO

RENAULT-ELF-GITANE

VERMEER-THIJS-GIOS





En savoir plus