Actualité du dopage



L'AFLD dans les délais pour les contrôles pré-Tour de France

25/06/2008 - tsr.ch avec AFP

Extraits

L'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) (...) a annoncé mercredi avoir réalisé 30 contrôles inopinés et ciblés sur des engagés, soit, à dix jours du départ, la moitié des tests pré-compétition qu'elle envisageait de mener.

Tous les coureurs sont localisés, a indiqué Pierre Bordry, président de l'AFLD, rappelant que l'obligation de fournir les informations relatives à la localisation était contenue dans la convention signée entre ASO, organisateur du Tour, et les 20 équipes invitées.

Une trentaine de contrôles ont été réalisés sur le double prévu. Certains coureurs ont été contrôlés plusieurs fois, a détaillé Jean-Pierre Verdy, directeur des contrôles de l'AFLD, avouant avoir rencontré certaines réticences de la part d'équipes étrangères en ce qui concerne la localisation.

Privé d'accès aux résultats du passeport sanguin en raison de la brouille entre ASO et l'Union cycliste internationale (UCI) (...), l'AFLD a indiqué cibler les coureurs en fonction des informations obtenues "auprès des équipes, des fédérations et de la presse."

Maître d'oeuvre des contrôles sur le Tour, l'AFLD est compétente pour contrôler avant le Tour les équipes françaises comme étrangères, sur le territoire ou hors des frontières. "Pour les contrôles à l'étranger, nous collaborons avec les agences nationales, dans le cas où il n'y en a pas, c'est l'Agence mondiale antidopage (AMA) qui se charge des contrôles".

(...)

Lire l'article en entier


Cette page a été mise en ligne le 26/6/2008.