Actualité du dopage



Duenas et Piepoli reconnaissent avoir pris de l'EPO pendant le Tour

20/07/2008 - 7sur7.be avec AFP

Extraits

L'Espagnol Moises Dueñas (Barloworld) et l'Italien Leonardo Piepoli (Saunier Duval) ont reconnu avoir utilisé de l'EPO durant le Tour de France, révèle dimanche le quotidien de Madrid El Pais.

Duenas, qui a fait l'objet, contrairement à Piepoli, d'un contrôle positif, aurait fait l'aveu au juge d'instruction chargé de l'affaire, jeudi lors de sa garde à vue. Piepoli, qui avait quitté la Grande Boucle avec toute l'équipe Saunier Duval après l'exclusion de (...) Riccardo Ricco, aurait dit "avoir pris la même chose" quelques minutes plus tard. Il a d'ailleurs été licencié, comme Ricco, par son employeur.

Moises Duenas avait été contrôlé positif à l'EPO après la 4e étape. Il avait dans un premier temps accusé le Docteur Jesus Losa, lequel a vivement démenti. Piepoli, 35 ans, vainqueur de la principale étape des Pyrénées à Hautacam, n'a pas été "pris", mais fait l'objet de fortes suspicions.

(...)

L'ancien coureur français Stéphane Heulot, responsable des relations publiques de l'équipe Saunier-Duval de 2005 à 2007, a de son côté confié au quotidien régional breton Ouest-France, qu'il ne fait pour lui aucun doute que le dopage constituait une pratique organisée au sein de l'équipe espagnole.

Oui. Le dopage est tellement ancré chez certains managers, comme Gianetti, qu'ils ne peuvent pas concevoir le cyclisme autrement (...)", a-t-il ainsi déclaré. "Il y a trois jours, Thierry Leroy, le PDG de Saunier-Duval, m'a appelé pour me demander ce que je pensais de ces victoires. Il voulait croire qu'ils gagnaient parce que les autres avaient arrêté de se charger. Je lui ai répondu que non, il ne fallait surtout pas y croire".

(...)

Lire l'article en entier


Cette page a été mise en ligne le 20/7/2008.