Actualité du dopage



Ricco condamné en appel

22/11/2011 - lequipe.fr


Après son contrôle positif à l'EPO-Cera lors du Tour de France 2008, Riccardo Ricco avait été interpellé par les gendarmes juste avant le départ de l'étape Lavelanet -Narbonne. Dans sa chambre, les enquêteurs avaient trouvé des flacons d'un produit masquant, des seringues et du matériel de perfusion. Déjà suspendu par les instances sportives, l'Italien a été condamné mardi en appel à deux mois de prison avec sursis et à 3.000 euros d'amende. Ce verdict confirme le jugement de première instance en alourdissant par ailleurs les dommages et intérêts dus à la FFC (4.000 euros).

L'avocate du coureur, qui risque actuellement une suspension à vie pour une nouvelle affaire de dopage, a critiqué la décision en faisant valoir qu'on ne pouvait pas être jugé deux fois pour les mêmes faits. «A la suite du contrôle positif durant le Tour de France. Une information avait été ouverte en même temps en France et en Italie (...). L'instruction a été plus rapide en Italie et il a été condamné par le Tribunal pénal de Padoue» à 2.670 euros d'amende et 2 mois et 20 jours de prison, peine convertie en une amende de 3.040 euros. Ricco pourrait saisir la Cour de cassation (...).

Lire l'article en entier



Cette page a été mise en ligne le 22/11/2011