Actualité du dopage



Cédric Vasseur plaide innocent

07/03/2003 - Yahoo / AFP

Extraits

Le coureur français Cédric Vasseur a plaidé innocent à propos des contrôles capillaires qui auraient décelé la trace de cocaïne dans ses cheveux et s'est déclaré prêt à se soumettre à d'autres analyses, a-t-on appris dimanche auprès de son équipe cycliste Cofidis.

Cédric Vasseur (...) avait dû se soumettre à des examens capillaires après son interpellation, le 20 janvier dernier, par les enquêteurs de la brigade antistupéfiants. Il avait été relâché à l'issue de sa garde à vue, sans être mis en examen par le juge Pallain qui instruit le dossier.

"Cédric ne comprend pas", a déclaré à l'AFP son directeur sportif Francis Van Londersele. "Il se pose des questions, il veut prouver sa bonne foi. Il nous a dit qu'il n'avait rien à se reprocher et qu'il comptait se soumettre à une contre-expertise, à une analyse ADN par exemple."

Selon le journal L'Equipe, "des traces de cocaïne auraient été été trouvées dans les prélèvement capillaires" analysés par le laboratoire parisien Toxlab.

Les experts judiciaires auraient également retrouvé, selon le journal, "des métabolites de ce même stupéfiant" dans les cheveux de Philippe Gaumont et du Polonais Marek Rutkiewicz, les analyses de Robert Sassone n'étant pas encore terminées.

(...)

Sur le plan sportif, Vasseur encourt une possible sanction si sa faute était avérée. L'Union cycliste internationale (...) a rappelé que "si des éléments probants de tricherie étaient consignés dans un dossier pénal, le règlement antidopage de l'UCI permet à tout moment d'enclencher une procédure disciplinaire".

L'équipe Cofidis a précisé n'avoir été informée de rien, hormis par la presse. "Nous n'avons reçu aucune notification", a déclaré Francis Van Londersele. "Nous attendons des informations concrètes."

(...)


Lire l'article en entier