Actualité du dopage

Indice de confiance de EF EDUCATION - NIPPO : 14,9


06/07/2021 - cyclisme-dopage.com - S. Huby - #TeamWatttheFuck

Jonathan Vaughters crée l’équipe Garmin Chipotle en 2008, au niveau continental professionnel. Elle est issue de l’équipe amateur TIAA-CREF que Vaughters a lancée en 2003. Il embauche le repenti David Millar et tient un discours ferme de lutte contre le dopage. L’ancien équipier de Lance Armstrong chez US Postal, considère que le directeur sportif est bien le premier responsable de la politique suivie par l’équipe. C’est à lui de permettre au coureur d’exercer son métier sans devoir recourir au dopage. « Ma logique est la suivante, explique-t-il, : quand l’on connait à un coureur, directeur sportif, manager ou soigneur une quelconque association avec un autre coureur, directeur sportif, manager ou soigneur accusé ou lié par le passé au dopage, tous sont coupables ». Lui-même est ancien coureur dopé mais il n’a pas encore avoué.

Garmin fusionne avec l’équipe Cannondale en 2015 et est parrainée par EF Education First depuis 2018.

Deux affaires depuis 2008

Malgré sa politique de fermeté affichée, nous avons épinglés deux coureurs dans notre annuaire du dopage.

Tom Danielson est contrôlé positif à la testostérone durant l’été 2015, lors d'un test hors compétition. Lui qui avait déjà avoué s’être dopé lorsqu’il était équipier de Lance Armstrong nie tout dopage intentionnel. Pas convaincue, l’USADA lui inflige quatre ans de suspension.

Retraité depuis fin 2016, l’ancien pistard Jack Bobridge est arrêté en 2017 dans le cadre d'un trafic de drogue. Il avouera plus tard avoir consommé de l’ecstasy et cocaïne, alors qu'il préparait des courses sur route en Europe entre 2010 et 2016, période qui couvre ses deux années chez Garmin (2010 et 2011).

Danger au Sud

Aucun coureur actuel de l’équipe n’a précédemment été impliqué dans des affaires de dopage.

On remarquera quand même que le recrutement de EF s’est orienté ces dernières années vers les sud-américains, une zone sinistrée du dopage et de sa lutte. Vivre dangereusement, c’est le côté nietzschéen de Vaughters.

Deux encadrants épinglés

Vaughters, l’ancien coéquipier de Lance Armstrong a donc avoué en 2012 : « J'ai choisi de me doper. J'en suis désolé et je le regrette profondément. () Quand je courais dans les années 1990 et au début des années 2000, les règles étaient facilement contournées par les uns et les autres. Ça a détruit nos meilleurs athlètes ». Ces aveux publics viennent après qu’il a témoigné sous serment contre Armstrong devant l'USADA. Il reconnait notamment l’usage intensif d’EPO dès ses premières années chez les professionnels, dans l’équipe Porcelena Santa Clara. Lui qui se fait le chantre d’un cyclisme propre depuis 2008 a donc réfléchi quatre ans avant de passer à table. La période de réflexion est longue et peut faire douter de sa sincérité.

Le directeur sportif Andreas Klier a fait des aveux complets et a admis avoir utilisé des substances et des méthodes interdites au cours de sa carrière. Le coureur, qui a porté le maillot Telekom/T-Mobile entre 2001 et 2007, confesse avoir utilisé de l'érythropoïétine (EPO), de l'hormone de croissance humaine et de la cortisone et avoir utilisé une méthode interdite pour effectuer des transfusions sanguines. Garmin-Sharp le maintient à son poste de directeur sportif après qu’il a purgé sa suspension.

Ef Education-Nippo est une des trois équipes pour lesquelles nous n’avons pas pu faire l’inventaire complet des membres du staff. Nous ne pouvons pas exclure que d’autres dirigeants aient été épinglés dans notre annuaire du dopage. Sollicitée, l’équipe ne nous a pas répondu. Son ICCD doit donc être considéré comme le meilleur possible.

Radars éteints

Aucun coureur ni encadrant n’a allumé les radars placés sur les Grands Tours par Frédéric Portoleau et Antoine Vayer.

L’équipe de Vaughters adhère logiquement au MPCC

Souffrant d'un oedème de la paupière droite, consécutif à une piqûre de guêpe, il abandonne le Tour de France 2001 à quelques jours de l’arrivée à Paris. « Normalement, ce genre d'affections se traite par une injection intramusculaire de corticoïdes. Quelques heures après, l'oedème se dégonfle. Mais ces traitements n'entrent pas dans les justifications thérapeutiques qui autorisent les prescriptions de corticoïdes, explique son directeur sportif Roger Legeay. La règle, c'est la règle. Il n'était pas question de tricher ».

Il n’est donc pas surprenant que, devenu manager d’équipe, Vaughters fasse adhérer son équipe au MPCC. Le mouvement est né en juillet 2007. Garmin le rejoint dès octobre de la même année.

Etonnamment, seuls six coureurs adhèrent à titre individuel.

Dès sa création, Garmin a banni les intraveineuses et contrôlé ses coureurs. Vaughters explique avoir construit l’équipe autour de « coureurs 100% propres » pour que les jeunes générations de coureurs ne soient pas confrontées à ce choix. De fait, il se montre regardant sur les coureurs qu’il embauche, exigeant que les coureurs sans passeport biologique fassent une série de tests sanguins et de performances afin de se constituer un profil et de s’assurer qu'ils ne représentent pas de risque. C’est ainsi qu’il renonce, en septembre 2012, à embaucher Jonathan Tiernan-Locke. C’est finalement l’équipe Sky qui l’embauchera. Et s’en mordra les doigts puisque le britannique sera suspendu pour anomalies dans son passeport biologique.

En novembre 2012, Vaughters fait partie du groupe « Change Cycling Now » aux côtés de Greg LeMond, Eric Boyer et Antoine Vayer. Il est alors président de l’Association Internationale des Groupes Cyclistes Professionnels (AIGCP). Le groupe accuse l’Union Cycliste Internationale (UCI) de mauvaise gestion de l’image globale de ce sport dans la vague du scandale de dopage autour de Lance Armstrong. LeMond et ses nouveaux collègues se réuniront pour établir des propositions concrètes permettant de réparer les dommages faits à la réputation du cyclisme.

Verdict

Nous attribuons à EF EDUCATION - NIPPO la note de 14,9/20, au milieu de la zone verte.

Indice de confiance de EF EDUCATION - NIPPO : 14,9
Source : cyclisme-dopage.com - 06/07/2021

Sur le même sujet


Cette page a été mise en ligne le 06/07/2021