Dossier dopage

Statistiques des contrôles


Voir aussi les statistiques de l'annuaire du dopage : cliquez ici.



Statistiques par année




Belgique 1965

Sur 212 prélèvements sur des coureurs cyclistes belges, 24% ont été positifs (37% chez les professionnels et 16% chez les amateurs).

(Source : Doping, les surhommes du vélo)



France 1966

37 contrôles dont 12 positifs soit 32,5%. Les contrôles, tous judiciaires, ont été effectués sur des cyclistes et des nageurs.

(Source : Doping, les surhommes du vélo)



France 1967

87 contrôles dont 11 positifs soit 12,6%. Les contrôles (dont 11 à titre judiciaire) ont concerné le cyclisme et l'aviron.

(Source : Doping, les surhommes du vélo)



France 1968

576 contrôles dont 23 positifs soit 4%. Les contrôles ont concerné le ski, le patinage, l'athlétisme, le football et le cyclisme. Tous étaient des contrôles fédéraux.

(Source : Doping, les surhommes du vélo)



Italie 1968

72 contrôles effectués sur 49 coureurs pendant le Tour d'Italie 1968, dont 9 positifs soit 12,5%.

(Source : Miroir-Sprint 25 juin 1968



France 1969

495 contrôles dont 19 positifs soit 3,8%. Les contrôles ont concerné la lutte, l'haltérophilie, l'escrime, l'athlétisme, le cyclocross et le cyclisme. Tous étaient des contrôles fédéraux.

(Source : Doping, les surhommes du vélo)



France 1970

519 contrôles ont été effectués. 6 fédérations étaient concernées. 52 contrôles se sont révélés positifs.

(Source : Laboratoire national de dépistage du dopage de Châtenay-Malabry, cité dans Le sport, jeu et enjeu de société - p.73)



France 1971

880 contrôles sont effectués, tous sports confondus, et 4,5% se révèlent positifs.

(Source : La France Cycliste - 04/11/1976)



France 1972

Sur environ 900 contrôles effectués dans le cyclisme, 2,8% se révèlent positifs. Tous sports confondus, 1109 contrôles ont été effectués et 2,6% se révèlent positifs.

(Source : La France Cycliste - 04/01/1973 & 04/11/1976)



France 1973

Sur 934 contrôles effectués dans le cyclisme, 30 se révèlent positifs (dont 20 sanctionnés) et 2 font l'objet d'un constat de carence. 8 poursuites ont été abandonnées pour vice de forme. 22 coureurs ont été sanctionnés dont 4 coureurs professionnels. Tous sports confondus, on décompte 1068 contrôles dont 3,1% se révèlent positifs.

(Source : La France Cycliste, 24/01/1974 & 04/11/1976)



France 1974

Sur 960 contrôles effectués dans le cyclisme, 18 se révèlent positifs, 12 font l'objet d'un constat de carence et 2 d'une fraude. Les coureurs concernés se composent de 14 professionnels (dont 8 étrangers) et 18 amateurs (dont 1 étranger). A ces contrôles se rajoutaient, à la date du 15 septembre, 21 dossiers classés pour vice de forme. 103 contrôles ont été effectués lors du Tour de France et 83 lors du Tour de l'Avenir.
Tous sports confondus, on décompte 1128 contrôles dont 2% se révèlent positifs.

(Source : La France Cycliste, 23/01/1975, 06/02/1975 et 04/11/1976)



France 1975

1134 contrôles ont été effectués. 11 fédérations étaient concernées. 11 contrôles se sont révélés positifs. Sur 980 contrôles effectués dans le cyclisme, 10 se révèlent positifs (4 amateurs dont 3 français et 6 professionnels dont 3 français) et 6 font l'objet d'un constat de carence (5 amateurs dont 3 français et 1 professionnel étranger).

(Source : Laboratoire national de dépistage du dopage de Châtenay-Malabry, cité dans Le sport, jeu et enjeu de société - p.73 ; L'Equipe, 22/10/1976) ; La France Cycliste, 19/02/1976



France 1976

Sur 1049 contrôles effectués dans le cyclisme, 24 se révèlent positifs, 2 font l'objet d'un constat de carence , 1 tentative de fraude est constatée. 3 contrôles positifs sont entâchés d'un vice de forme.

(Source : L'Equipe, 22/10/1976)



France 1977

Pour le cyclisme, 219 épreuves, dont 50 professionnelles, ont été contrôlées, ce qui représente 956 prélèvements dont 223 pour les professionnels (119 pour le seul Tour de France). 18 contrôles se sont révélés positifs : 10 amateurs et 8 professionnels. 2 constats de carence ont aussi été relevés, dont 1 professionnel et 1 amateur. En Bretagne, théâtre du plusieurs incidents en 1976, seulement 5 contrôles sont effectués. L'Equipe du 15/02/1978 commente : "C'est un bilan plutôt satisfaisant."

(Source : La France Cycliste, 2 mars 1978, page 2 et L'Equipe, 4 novembre 1977, 15 février 1978, 3 mars 1978)



France 1978

Pour le cyclisme, 241 épreuves, dont 41 professionnelles, ont été contrôlées, ce qui représente 1002 prélèvements dont 196 pour les professionnels. 9 contrôles se sont révélés positifs : 8 amateurs et 9 professionnels dont 1 étranger. 4 cas de fraude, tous chez les professionnels, ont aussi été relevés, dont 1 professionnel français et 3 professionnels étrangers. Il y a eu un vice de forme et aucun constat de carence. L'Equipe du 07/12/1979 relève : "Le nombre de cas positifs n'a représenté que moins de 1% des prélèvements, ce qui constitue une proportion tout à fait satisfaisante."

(Sources : La France Cycliste de février 1979 (page 25) et L'Equipe du 7 décembre 1978)



France 1979

Pour le cyclisme, 186 épreuves, dont 50 professionnelles, ont été contrôlées, ce qui représente 865 prélèvements dont 246 pour les professionnels. 21 contrôles se sont révélés positifs : 14 amateurs et 7 professionnels (3 étrangers). 6 constats de carence ont aussi été relevés, dont 2 professionnels. 17 vices de forme ont aussi été constatés pour anonymat non respecté, volume d'urine insuffisant, etc.

(Source : La France Cycliste - mars 1980 - page 27)



France 1980

894 contrôles ont été effectués. 16 fédérations étaient concernées. 8 contrôles se sont révélés positifs.

(Source : Laboratoire national de dépistage du dopage de Châtenay-Malabry, cité dans Le sport, jeu et enjeu de société - p.73)



Pour le cyclisme, 173 épreuves, dont 54 professionnelles, ont été contrôlées, ce qui représente 809 prélèvements dont 267 pour les professionnels. 8 contrôles se sont révélés positifs : 4 amateurs et 4 professionnels (2 étrangers). 1 constat de carence a aussi été relevé chez un amateur. 32 vices de forme ont aussi été constatés pour anonymat non respecté, flacons mal fermés, absence du sceau, délais de transmission trop long, etc.

(Source : La France Cycliste - mars 1980 - page 27)



Espagne 1982

1377 contrôles ont été effectués. 27 se sont révélés positifs dont 8 professionnels.

(Source : L'Equipe 22/12/1982)



France 1983

Pour le cyclisme, 965 prélèvements ont été effectués. 22 contrôles se sont révélés positifs. 6 constats de carence ont aussi été relevés. 26 vices de forme ont aussi été constatés.

(Source : La France Cycliste - 6 mars 1985 - page 12)



France 1984

Pour le cyclisme, 895 prélèvements ont été effectués dont 247 pour les professionnels. 8 contrôles se sont révélés positifs (soit la moitié des cas de dopage, tous sports confondus). 4 constats de carence ont aussi été relevés. 4 vices de forme ont aussi été constatés.

(Source : La France Cycliste - 6 mars 1985 - page 12 & L'Equipe 09/10/1985)



France 1985

1656 contrôles ont été effectués dont 1098 pour le cyclisme. 17 fédérations étaient concernées. 13 contrôles se sont révélés positifs.

(Source : Laboratoire national de dépistage du dopage de Châtenay-Malabry, cité dans Le sport, jeu et enjeu de société - p.73)



France 1986

2453 contrôles ont été effectués dont 1260 pour le cyclisme. 35 fédérations étaient concernées. 56 contrôles se sont révélés positifs.

(Source : Laboratoire national de dépistage du dopage de Châtenay-Malabry, cité dans Le sport, jeu et enjeu de société - p.73)



Monde 1986

Selon le CIO, 32982 contrôles ont été effectués. 623 contrôles se sont révélés positifs.

(L'Equipe 24/11/1987)



France 1987

3377 contrôles ont été effectués. 46 fédérations étaient concernées. 115 contrôles se sont révélés positifs.

(Source : Laboratoire national de dépistage du dopage de Châtenay-Malabry, cité dans Le sport, jeu et enjeu de société - p.73)



Pour le cyclisme, sur 1304 contrôles effectués, 41 se sont révélés positifs dont 7 chez les professionnels.

(Source : La France Cycliste - 17 mars 1990)



France 1988

4088 contrôles ont été effectués. 47 fédérations étaient concernées. 71 contrôles se sont révélés positifs.

(Source : Laboratoire national de dépistage du dopage de Châtenay-Malabry, cité dans Le sport, jeu et enjeu de société - p.73)



Pour le cyclisme, 1741 ont été effectués et 31 contrôles se sont révélés positifs dont 5 chez les professionnels.

(Source : La France Cycliste - 15 mars 1989 & La France Cycliste - 17 mars 1990)



France 1989

5306 contrôles ont été effectués. 56 fédérations étaient concernées. 67 contrôles se sont révélés positifs.

(Source : Laboratoire national de dépistage du dopage de Châtenay-Malabry, cité dans Le sport, jeu et enjeu de société - p.73)

Pour le cyclisme, 1575 prélèvements ont été effectués. 13 contrôles se sont révélés positifs chez les amateurs et 2 chez des professionnels étrangers. 7 vices de forme ont aussi été constatés côté amateurs et 1 côté professionnels (anonymat non respecté, absence de sceau, absence de second flacon pour la contre-expertise).

(Source : La France Cycliste - 17 mars 1990)



France 1990

6222 contrôles ont été effectués. 58 fédérations étaient concernées. 51 contrôles se sont révélés positifs.

(Source : Laboratoire national de dépistage du dopage de Châtenay-Malabry, cité dans Le sport, jeu et enjeu de société - p.73)



Monde entier 1991

Pour le cyclisme, 10468 contrôles ont été effectués, 113 se sont révélés positifs, soit 1,07%.

(Source : L'Equipe 26/11/1992)



France 1991

7229 contrôles ont été effectués. 58 fédérations étaient concernées. 56 contrôles se sont révélés positifs.

(Source : Laboratoire national de dépistage du dopage de Châtenay-Malabry, cité dans Le sport, jeu et enjeu de société - p.73)



France 1992

7999 contrôles ont été effectués. 64 fédérations étaient concernées. 69 contrôles se sont révélés positifs.

(Source : Laboratoire national de dépistage du dopage de Châtenay-Malabry, cité dans Le sport, jeu et enjeu de société - p.73)



France 1993

8089 contrôles ont été effectués. 64 fédérations étaient concernées. 142 contrôles se sont révélés positifs.

(Source : Laboratoire national de dépistage du dopage de Châtenay-Malabry, cité dans Le sport, jeu et enjeu de société - p.73)



Monde entier 1994

93680 contrôles ont été effectués, 1278 se sont révélés positifs, soit 1,36%.

(Source : Laboratoire national de dépistage du dopage de Châtenay-Malabry, cité dans Le sport, jeu et enjeu de société - p.73)



France 1994

7967 contrôles ont été effectués, 142 se sont révélés positifs.

(Source : Laboratoire national de dépistage du dopage de Châtenay-Malabry, cité dans Le sport, jeu et enjeu de société - p.73)



France 1995

Sur 1235 prélèvements effectués par la FFC, le pourcentage de cas positifs s'est élevé à 1,61% (20 cas).

(Source : Rough ride - Paul Kimmage - Yellow Jersey Press 1990 - Page 248)



France 1997

Sur 5228 prélèvements le pourcentage de cas positifs s'est élevé à 2,9% .

(Source : Ministère de la jeunesse et des sports, cité par le CPLD)



France 1998

Sur 7113 prélèvements le pourcentage de cas positifs s'est élevé à 1,86%.

(Source : Ministère de la jeunesse et des sports, cité par le CPLD)



France 1999

Sur 7726 prélèvements le pourcentage de cas positifs s'est élevé à 3.6%.

(Source : Ministère de la jeunesse et des sports, cité par le CPLD)



Irlande 1999

12 sportifs avaient été positifs sur 400 contrôlés.

(Source : Ireland on-line 21/04/2004)



Allemagne 2000

55 cas de dopage ont été enregistrés en 2000 en Allemagne à la suite de contrôles à l'entraînement ou en compétition sur 8 255 contrôles.

(Source : Fédération des sports allemands (DSB) cité par Quotimed du 14/03/2002)



France 2000

Sur 7966 prélèvements le pourcentage de cas positifs s'est élevé à 4.02%.

(Source : Ministère de la jeunesse et des sports, cité par le CPLD)



Allemagne 2001

Quarante-quatre cas de dopage ont été enregistrés en 2001 en Allemagne à la suite de contrôles à l'entraînement ou en compétition, contre 55 en 2000, a annoncé la commission antidopage de la Fédération des sports allemands (DSB). « Nous pouvons dire que la peur du gendarme fonctionne. En particulier lors des contrôles à l'entraînement, nous avons constaté une très forte baisse des cas positifs », a expliqué le Pr Wilhelm Schaenzer, patron du laboratoire antidopage de Cologne (ouest), l'un des deux laboratoires allemands avec celui de Kreischa (est) accrédités par le Comité international olympique (CIO). Ces deux institutions ont réalisé au total 8 391 tests pour le compte de fédérations allemandes, contre 8 255 l'an passé. Parmi les 44 cas décelés, 10 sont dus à l'usage de nandrolone et 18 à l'usage de drogues comme le cannabis. Les disciplines concernées ont été principalement le canoë (6 cas), l'haltérophilie (5), l'athlétisme et le cyclisme (4 cas chacun). Aucun des 192 contrôles sanguins effectués (174 en patinage de vitesse et 18 en athlétisme) n'a révélé de cas positif.

(Source : Fédération des sports allemands (DSB) cité par Quotimed du 14/03/2002)



France 2001

Sur 7235 prélèvements le pourcentage de cas positifs s'est élevé à 5,2%.

(Source : CPLD)



France 2002

Sur 7262 prélèvements, le pourcentage de cas positifs s'est élevé à 6,8%.

(Source : CPLD)

Sur 7883 prélèvements (effectués sur des sportifs français et étrangers), le pourcentage de cas positifs s'est élevé à 6,8%. 42% des cas positifs sont liés à l'usage de corticoïdes et 21 à l'usage de cannabis. Pour le seul cyclisme, seuls 5% des contrôles positifs sont dus au cannabis.

(Source : Ministère des Sports, cité dans Performance & Santé n°3, juillet-août-septembre 2003)



Allemagne 2003

50 cas de dopage ont été recensés.

(Source : http://www.tsr.ch 22/03/2005)



Canada 2003

Les athlètes canadiens ont subi 1556 tests antidopage inopinés au cours de l'année 2003 en plus de 819 tests annoncés pour un total de 2375 comparativement à 2106 pour l'année précédente. Le Programme canadien de contrôle antidopage n'a recensé que 9 infractions, soit 0,4% du total des tests menés.

De ces neuf infractions, quatre sont des culturistes, deux sont attribuables à un seul boxeur, Michael Walchuk, et une autre à un joueur de football qui éprouve des difficultés avec la justice, Derek Medler. Les deux autres cas sont attribués à un lutteur (84kg), Dante Berlingeri, et à une bobeuse, Kendra Herbert.

(Source : Radio Canada 07/04/2004)



Chine 2003

Quinze cas de dopage dans huit sports différents ont été recensés en Chine en 2003.

Une suspension de trois ans a été infligée à trois athlètes: Zheng Yongji et Li Huiquan, qui ont fait usage d'EPO (érythropoïétine), ainsi que le lanceur de disque Dai Wenbing pour utilisation de méténolone (stéroïde anabolisant).

De son côté, la nageuse Li Ning a été suspendue pour deux ans et son entraîneur Liu Guangtan interdit d'exercer à vie après qu'elle a été contrôlée positive à la testostérone (stéroïde anabolisant) lors d'un test pratiqué hors compétition le 17 novembre 2003. C'est le premier cas de dopage dans la natation chinoise depuis deux ans.

L'an dernier, les autres sports touchés par le dopage en Chine ont été l'haltérophilie (3), le canoë (2), le saut à skis (1), la lutte (1) et le cyclisme (1).

(Source : tsr.ch 02/06/2004)



France 2003

En Bretagne, sur 240 contrôles dont 60 % inopinés, en 2003, on a décelé 10 cas positifs. En France, sur 8 500 contrôles, 6 à 7 % de sportifs dopés. Et une enquête auprès de 2 100 jeunes révèle que 40 d'entre eux prennent des produits dopants, souvent du cannabis.

(Source : Michel Trégaro, médecin du sport, secrétaire de la commission régionale (Bretagne) de lutte contre le dopage, cité par Ouest-France du 24/02/2004)

Le CPLD, pour sa part avance le chiffre de 6,3% de contrôles positifs. (Source Yahoo / AP - 18/03/2004)



Irlande 2003

950 sportifs irlandais ont été contrôlés dont 6 positifs. Ceci représente une baisse par rapport à 1999 où 12 sportifs avaient été positifs sur 400 contrôlés.

(Source : Ireland on-line 21/04/2004)



Monde entier 2004

256 contrôles hors compétition ont été effectués dans le cyclisme.

(Source : UCI le 27/06/2014)



Allemagne 2004

72 cas de dopage ont été recensés sur 8885 contrôles, dont 4468 hors compétition. 28 concernaient des anabolisants, 8 des diurétiques et 8 des dérivés du cannabis.

(Source : http://www.tsr.ch 22/03/2005)



Chine 2004

La Chine effectue environ 1000 contrôles par an, tous sports confondus.

(Source : CPLD, information reprise sur Libération le 08/04/2005)



Etats-Unis 2004

8051 contrôles anti-dopages, dont 4447 hors compétition, ont été conduits dans 69 sports. 41 ont été déclarés positifs, ce qui inclut 4 constats de carence.

(Source : www.sportsfeatures.com 09/02/2005)



France 2004

8951 contrôles anti-dopages ont été conduits dans 69 sports. 4,8% se sont révélés positifs contre 6,3% l'année précédente. Ce chiffre a priori positif doit être relativisé : presque 60 % des sportifs contrôlés positifs ont fourni des justificatifs thérapeutiques pour échapper à une sanction disciplinaire !

(Source : CPLD, information reprise sur Libération le 08/04/2005)



Irlande 2004

918 sportifs irlandais ont été contrôlés dans 37 sports. 60% des contrôles ont été inopinés. 7 contrôles se sont révélés positifs, tous dans des sports différents.

(Source : Irish Sports Council - 14/4/2005)



Royaume-Uni 2004

Le Royaume-Uni comptabilise les cas de dopage sur une période allant d'avril à mars l'année suivante. Entre avril 2004 et mars 2005, 211 contrôles ont été effectués à la demande de la fédération britannique et 130 à la demande de l'UCI. Trois contrôles ont été positif. Un a donné lieu à une suspension.

(Source : UK National Anti-Doping Programme - Janvier 2007)



Monde entier 2005

482 contrôles positifs ont été établis dans le cyclisme en 2005 par les laboratoires affiliés à l'AMA. Au total 12.751 contrôles ont été effectués, soit un taux de positifs de 3,78%, score le plus élevé de tous les sports. 42 contrôles hors compétition ont été effectués dans le cyclisme.

(Source : nouvelobs.com le 14/06/2006 et UCI le 27/06/2014)



Allemagne 2005

67 sportifs allemands ont été contrôlés positifs en 2005. Le nombre de contrôles a atteint 8321. 14 tests se sont révélés positifs au cannabis, un chiffre en hausse.

(Source : Agence allemande antidopage (Nada), information reprise sur tsr.ch le 16/03/2006)



Belgique 2005

Sur le premier trimestre 2005, 629 contrôles ont été exécutés, dont 22 se sont révélés positifs. Sur une période de six mois, le pourcentage de cyclistes pris pour dopage est tombé de 15 à 2,9 % soit 7 cas positifs sur 240 contrôles.

(Source : Bert Anciaux, ministre flamand des Sports, information reprise sur sport.be le 20/04/2005)



France 2005

8805 contrôles anti-dopages ont été conduits dans 72 sports. 4,1% se sont révélés positifs, loin du pic de 2002 (6,8%).

(Source : CPLD, information reprise sur nouvelobs.com le 28/06/2006)



Royaume-Uni 2005

Le Royaume-Uni comptabilise les cas de dopage sur une période allant d'avril à mars l'année suivante. Entre avril 2005 et mars 2006, 312 contrôles ont été effectués à la demande de la fédération britannique et 106 à la demande de l'UCI. Trois contrôles ont été positif. Deux ont donné lieu à une suspension.

(Source : UK National Anti-Doping Programme - Janvier 2007)



Suisse 2005

2087 contrôles effectués par le CLD dont 293 concernant le cyclisme. 17% des 2087 contrôles ont concernés des juniors. Toujours sur les 2087 contrôles, 19 se sont révélés positifs.

(Source : dopinginfo.ch le 19/01/2006 et www.swissolympic.ch)



Monde entier 2006

156 contrôles hors compétition ont été effectués dans le cyclisme.

(Source : UCI le 27/06/2014)



Belgique 2006

Au total, 2.528 contrôles de dopage ont été effectués en 2006 hors compétition auprès des sportifs de haut niveau, et 5,6 % étaient positifs, ce qui représente une augmentation de 1,2 %. Les vétérans se situent avec 15,2 % de cas de dopage au-dessus de la moyenne.

(Source : 7sur7.be - 23 janvier 2007)



Royaume-Uni 2006

Le Royaume-Uni comptabilise les cas de dopage sur une période allant d'avril à mars l'année suivante. Entre avril 2006 et octobre 2006, 187 contrôles ont été effectués à la demande de la fédération britannique et aucun à la demande de l'UCI. Un contrôle a été positif sans donner lieu à une suspension.

(Source : UK National Anti-Doping Programme - Janvier 2007)



Suisse 2006

Au total, 1855 contrôles de dopage ont été effectués en 2006 dont 612 en compétion, 781 hors compétition et 462 à la demande de pays tiers.

(Source : dopinginfo.ch)



Monde entier 2007

1457 contrôles hors compétition ont été effectués dans le cyclisme.

(Source : UCI le 27/06/2014)



Belgique 2007

L'administration de la Communauté française a effectué très 159 contrôles dans le cyclisme dont 7 se sont révélés positifs.

(Source : lalibre.be, 04/07/2008)



France 2007

Tous sports confondus, 8600 contrôles ont été diligentés par l'AFLD.

(Source : AFLD, avril 2010)



Monde entier 2008

L'UCI prévoyait 7000 contrôles inopinés. Elle a finalement effectué 5007 contrôles hors compétition.

(Source : sports.fr le 10/01/2008 et UCI le 27/06/2014)



France 2008

Tous sports confondus, 10330 contrôles ont été diligentés par l'AFLD.

(Source : AFLD, avril 2010)



Italie 2008

Sur 2789 coureurs amateurs testés sur le territoire italien, 348 ont révélé des traces de produits interdits, soit 12,5 %.

(Source : Vélo Magazine, Juin 2010)



Monde entier 2009

6473 contrôles hors compétition ont été effectués dans le cyclisme.

(Source : UCI le 27/06/2014)



France 2009

Tous sports confondus, 10130 contrôles ont été diligentés par l'AFLD, dont 1 818 (soit 17,9 %) pour le compte de fédérations internationales ou d'autres organismes internationaux, telle l'association des agences nationales antidopage (ANADO). Pour le cyclisme, 24 infractions (21 "résultats anormaux d'analyse" et 3 constats de carence) ont été relevés. Il faut y ajouter 3 "résultats anormaux d'analyse" pour l'UFOLEP-cyclisme, tous les 3 concernant la Guadeloupe. La classe de substances la plus souvent détectée est celle des glucocorticoïdes.

(Source : AFLD, avril 2010)



Luxembourg 2009

L'Agence luxembourgeoise antidopage (ALAD) a effectué 96 contrôles en 2009, tous sports confondus. Trois contrôles se sont révélés positifs sans qu'on sache s'ils concernent le cyclisme.

(Source : ALAD le 08/03/2010)



Suisse 2009

24 contrôles se sont révélés positifs tous sports confondus.

(Source : tsr.ch, 18 avril 2010)



Monde entier 2010

5296 contrôles hors compétition ont été effectués dans le cyclisme.

(Source : UCI le 27/06/2014)



Australie 2010

Tous sports confondus, 7090 contrôles ont été diligentés, tous sports confondus, par l'ASADA, l'agence australienne antidopage (pour l'exercice 2010-2011). Les contrôles se décomposent en 5337 tests urinaires et 1753 tests sanguins. 42 contrôles se sont révélés positifs dont 13 pour des anabolisants.

(Source : ASADA, 12 octobre 2011 & ASADA, 12 octobre 2011)



Suisse 2010

Tous sports confondus, 2734 contrôles ont été diligentés par Antidoping Suisse pour tous les sports confondus, dont 443 contrôles sanguins. 11 contrôles se sont révélés positifs dont plus de la moitié pour du cannabis.

(Source : tsr.ch, 18 avril 2010)



Monde entier 2011

5699 contrôles hors compétition ont été effectués dans le cyclisme.

(Source : UCI le 27/06/2014)



Monde entier 2012

6610 contrôles hors compétition ont été effectués dans le cyclisme.

(Source : UCI le 27/06/2014)



Espagne 2012

5340 contrôles ont été effectués dont 425 pour le cyclisme.

(Source : Rapport annuel de l'AEA - Agence Espagnole Antidopage -)



Suisse 2012

Tous sports confondus, 3140 contrôles ont été diligentés par Antidoping Suisse. 14 contrôles se sont révélés positifs.

(Source : 24heures.ch, 15 avril 2013)



Monde entier 2013

6138 contrôles hors compétition ont été effectués dans le cyclisme.
Selon l'AMA, 269.878 contrôles ont été effectués tous sports confondus. 3.529 contrôles se sont révélés positifs, soit un recul de 10% par rapport à 2013.

(Sources : UCI le 27/06/2014 et rtbf.be le 07/10/2015)



France 2013

Tous sports confondus, 85 contrôles ont été diligentés dans la région Alsace. 3 contrôles se sont révélés positifs.

(Source : alsace.france3.fr, 14 mars 2014)



Suisse 2013

Tous sports confondus, 3393 contrôles (dont 856 sanguins) ont été diligentés par Antidoping Suisse. Le cyclisme représente 13% des contrôles, en troisième position. Pour le cyclisme, aucun contrôle n'a été positif.

(Source : swissinfo.ch, 14 avril 2014)



Monde 2014

Selon l'AMA, 283.304 contrôles ont été effectués tous sports confondus. 3.154 contrôles se sont révélés positifs, soit un recul de 10% par rapport à 2013. Les produits anabolisants représentent 48% des substances interdites détectées devant les stimulants (15%) et les diurétiques et autres agents masquants (13%). Le football a été le sport le plus contrôlé (31.242 dont 144 se sont révélés positifs), devant l'athlétisme (25.830 dont 261 positifs) et le cyclisme (22.471 dont 221 positifs).

rtbf.be, 07/10/2015



Allemagne 2014

Selon l'AMA, 9.073 contrôles ont été effectués tous sports confondus.

rtbf.be, 07/10/2015



Chine 2014

Selon l'AMA, 13.180 contrôles ont été effectués tous sports confondus.

rtbf.be, 07/10/2015



Russie 2014

Selon l'AMA, 12.556 contrôles ont été effectués tous sports confondus.

rtbf.be, 07/10/2015





Voir aussi les statistiques de l'annuaire du dopage : cliquez ici.