Dossier dopage



Lutte antidopage : la goutte de sang séché bientôt utilisée par l'AMA


03/10/2019 - lequipe.fr - Gilles Simon

L'Agence mondiale antidopage (AMA) a annoncé qu'elle pourrait introduire des tests à partir de gouttes de sang séché dès les prochains Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo (2020). (...)

« Les participants à ce projet ont la conviction que les tests de dépistage à partir de gouttes de sang séché pourraient changer la donne pour la communauté antidopage, commente Olivier Rabin, le directeur Sciences de l'agence. Ils pourraient compléter les contrôles d'urine et de sang en place afin d'élargir leur portée. Ces tests sont plus faciles, plus efficaces et moins chers à mettre en oeuvre. »

Des avantages sur plusieurs plans

Ils permettent notamment une simplification du prélèvement (piqûre au doigt, comme pour le test du tramadol existant en cyclisme, faible volume de sang nécessaire), un prélèvement et un transport des échantillons moins chers que les méthodes actuelles, moins d'espace nécessaire pour conserver les échantillons et des avantages potentiels sur leur stabilité (moins de dégradation).

Tous ces avantages pourraient permettre de cibler un plus grand nombre de sportifs et de prélever davantage d'échantillons (...).


Lire l'article en entier



Sur le même sujet


Cette page a été mise en ligne le 03/10/2019