Dossier dopage



Plus de pouvoir pour l'AMA dans la lutte contre le dopage


29/03/2018 - 7sur7.be - avec Belga


L'Agence Mondiale Antidopage (AMA) pourra désormais exclure un pays des Jeux Olympiques de façon autonome. Cette mesure est une conséquence de la nouvelle réglementation en matière de dopage, qui entrera en vigueur dès le mois d'avril.

(...)

L'AMA a désormais plus de pouvoirs pour sanctionner les pays et les fédérations sportives qui ne respectent pas leurs obligations. L'organe sera également en mesure de déterminer à l'avenir si un pays peut organiser des Jeux Olympiques ou des grands championnats internationaux.

Sanctions financières

Le ministre flamand de Sports, Philippe Muyters, représentant européen à l'AMA, donne plus d'explications. "Par exemple, c'est maintenant le Comité International Olympique qui décide si les athlètes d'un pays qui n'est pas en règle avec les règlements internationaux antidopage sont les bienvenus aux Jeux Olympiques ou non. Dès le 1er avril, l'AMA peut donc prendre cette décision dans le monde entier. Les sanctions financières sont également parmi les possibilités. Tout différend sera réglé devant la Cour d'arbitrage du sport (TAS) à Lausanne. Par exemple, l'organisation de la Coupe du Monde, à l'avenir, ne pourra plus être attribuée à un pays qui n'est pas en règle avec les règles de l'AMA. Si, après l'attribution d'un tel événement, il s'avère qu'il y a un problème, la fédération sportive concernée doit faire tout ce qui est en son pouvoir pour changer la situation."


Lire l'article en entier



Sur le même sujet


Cette page a été mise en ligne le 29/03/2018