ICCD : Indice de Confiance Cyclisme-Dopage.com

Saison 2024

ICCD2024 (Indice de Confiance Cyclisme-Dopage.com)
ICCD 2024 (Indice de Confiance Cyclisme-Dopage.com)
© www.cyclisme-dopage.com

cyclisme-dopage.com - 12/06/2024

Introduction

Pour la quatrième année consécutive, nous publions un baromètre que nous appelons « Indice de Confiance ». Il consiste à classer toutes les équipes WorldTour et celles qui participent à un des trois grands Tours en fonction de critères avec lesquels nous évaluons le niveau de confiance que nous pouvons leur accorder.

Depuis plusieurs années que nous scrutons la liste des coureurs alignés sur le Giro, le Tour et la Vuelta, force est de constater que de moins en moins de coureurs épinglés dans notre annuaire du dopage figurent dans les starting-blocks (seulement six au départ du dernier Giro). C'est logique : les gendarmes de l'antidopage sont de moins en moins efficaces, alors même que de nombreux produits restent indétectables ou avec une fenêtre de détection si étroite qu'un contrôle positif est hautement improbable. Les instances sportives, comme l'UCI, ou disciplinaires comme l'AMA et l'ITA ont des budgets dérisoires pour s'attaquer à des équipes où affluent pétrodollars et pétro-euros. Quant aux coureurs, ils sont de plus en plus souvent défendus par des armées d'avocats surpayés. Enfin, nous observons par le biais des « radars » de puissance une progression inquiétante des performances : le peloton 2023 semble abriter six Eddy Merckx en même temps et le Tour de France 2023 a vu le retour des performances « miraculeuses ». Incroyable !

Faut-il pour autant jeter le bébé avec l'eau du bain ? Est-ce blanc bonnet et bonnet blanc parmi les coureurs du peloton ? Sans doute non. En tout cas, on se refuse à le penser. Mais en qui peut-on avoir confiance ? C'est la question que nous nous posions encore en 2020. Nous avions le temps. L'époque était aux confinements. C'est donc ainsi qu'a germée l'idée de faire reposer notre confiance sur des critères aussi rationnels et objectifs que possibles. Ainsi est née l'idée de l'Indice de Confiance. Le nôtre. ICCD, donc, pour Indice de Confiance de Cyclisme-Dopage.com.

Le principe est simple : nous préférons confier nos biens à une banque dont tous les dirigeants et les employés ont un casier judiciaire vierge et qui se conforme aux règles les plus strictes en matière de lutte contre la fraude et la corruption. Ceci ne nous offrira pas forcément les meilleurs rendements, ne nous garantira pas totalement contre des malversations et encore moins contre une banqueroute de l'établissement bancaire mais, voyez-vous, nous préférons cela à la performance à tout prix. Nous avons donc appliqué ce raisonnement au cyclisme pour produire notre Indice de Confiance.

Pour être aussi juste que possible, ce baromètre, qui ne prédit pas mais donne une tendance, repose sur des critères objectifs et passe au crible les effectifs, que ce soit côté coureurs ou côté encadrement au sens large (managers, directeurs sportifs, médecins, soigneurs, mécaniciens, etc.). Un regard porté à la composition des staffs, allant du manager aux médecins en passant par les directeurs sportifs et les chauffeurs de bus parle tout autant que la liste des coureurs. C'est l'intuition que nous avions en commençant à travailler sur l'ICCD. C'est désormais une conviction. Lorsqu'une équipe est dirigée par deux, trois, quatre, cinq anciens coureurs ayant eu maille à partir avec les autorités antidopage, on doit craindre une certaine « élasticité de l'éthique », pour parler pudiquement.

Quels sont les critères qui dégradent notre confiance ?

Tout d'abord, le fait d'avoir été impliqué dans une ou plusieurs affaires de dopage. C'est ce que nous appelons communément avoir été « épinglé dans notre annuaire du dopage ». Ensuite, le fait d'avoir atteint ou dépassé des seuils de puissance dont tout porte à penser qu'ils sont impossibles à atteindre sans aide « surnaturelle ». Ce sont les fameux radars calculés par Frédéric Portoleau et dont les seuils ont été établis par Antoine Vayer. On pourra lire utilement l'article Dopage : en vingt ans, la méthode des « radars » a fait ses preuves qui analyse la liste des coureurs qui ont pu dépasser 410 Watts Etalon sur un grand Tour.

Un autre critère pénalisant est l'histoire de l'équipe. Si elle a été entachée par une multitude d'affaires, il est à craindre qu'elle ne s'arrête pas là. L'histoire est un éternel recommencement dit le bon sens populaire. Disons autrement que la culture de la triche et donc du dopage peut trouver un écosystème favorable dans une telle formation. Nous pondérons bien sûr ce critère par l'ancienneté de l'équipe en prenant le ratio nombre d'affaires divisé par le nombre d'années : il vaudra toujours mieux une équipe ayant connu deux affaires en 20 ans qu'une seule l'année dernière. Pour cette année 2024, nous avons appliqué un malus supplémentaire pour les affaires récentes (moins de cinq ans).

Quels sont les critères qui améliorent notre confiance ?

À l'inverse, nous apportons un certain crédit à l'engagement des équipes, des coureurs et des dirigeants envers le MPCC (Mouvement Pour un Cyclisme Crédible). Dans un milieu où l'omerta prédomine, afficher sa volonté de se tenir éloigné du dopage a du sens. Refuser des produits controversés même s'ils ne sont pas interdits (hier le Tramadol, aujourd'hui les Cétones) veut bien dire quelque chose. N'oublions pas que certaines équipes (Jumbo Visma, Astana, Jayco AlUla, …) ou individus (Tom Dumoulin) ont été exclus ou ont quitté le MPCC pour pouvoir librement consommer ces produits. L'adhésion au MPCC continue donc logiquement cette année encore à améliorer la note des équipes. Depuis 2022, nous appliquons toutefois un plafond au nombre d'adhérents individuels de façon à ne pas sur-avantager les équipes dont les membres sont visiblement poussés (obligés ?) par leur direction à adhérer.

Transparence vs Opacité

Même si ces critères sont les mêmes pour toutes les équipes, notre travail se heurte à l'opacité de certaines équipes. Si la liste des coureurs est facile à établir, celle des membres de l'encadrement dépend de ce que les équipes veulent bien communiquer. La plupart publient leur organigramme sur leur site Internet. Pour les autres, nous les sollicitons à plusieurs reprises (au moins trois fois chacune cette année) en leur expliquant notre démarche. En l'absence de réponse ou en cas de refus de répondre, nous appliquons une pénalité qui dégrade l'Indice de Confiance de l'équipe.

Arkea-Samsic, équipe la mieux classée en 2023. Une anomalie ?

Lorsque nous avons établi notre classement l'année dernière, nous avons pratiqué comme depuis le début et donc respecté la présomption d'innocence pour Nairo Quintana, son frère et son médecin. Tous trois ont depuis été épinglés dans notre annuaire du dopage faisant apparaitre, avec un an de recul, la première place d'Arkéa-Samsic comme une « sorte d'anomalie ».

Il nous apparait donc nécessaire de prendre en considération certains éléments qui dégradent la confiance qu'on peut accorder à une équipe. C'est le cas d'affaires en cours, quand bien même elles ne sont pas soldées. C'est aussi le cas pour des coureurs ou encadrants sur lesquelles nous avons des informations sûres mais qui n'ont pas été révélées au grand jour, par exemple pour protéger nos sources.

Désormais, nous prenons en considération ces situations à hauteur de 50% de coefficient par rapport aux cas habituels. La présence des individus concernés compte pour moitié moins que s'ils avaient été épinglés.

2024 : Astana ravit le bonnet d’âne à UAE Team Emirates

Après avoir porté le bonnet d'âne pendant trois ans, la formation UAE Team Emirates le cède à Astana qui a fait de gros efforts pour cela : arrivée de Michele Gazzoli et Andrea Andreazzoli et puis surtout l'affaire Miguel Angel Lopez.

A l'autre bout du classement, c'est TotalEnergies qui s'illustre. En dehors d'une histoire pas exempte de reproches et deux dirigeants épinglés, il n'y a pas grand-chose à reprocher à l'équipe. Sur le terrain, la situation est différente avec des résultats sportifs assez calamiteux. Mais peut-on être en tête de notre classement et performer sur le terrain ?

ICCD 2024

Le classement de l'ensemble des équipes 2024

Le classement ci-dessous intègre l'ensemble des équipes du World-Tour ainsi que celles qui participents aux Tour d'Italie, Tour de France et Tour d'Espagne.

De ce fait, il ne devient définitif qu'après publication de la liste des équipes invitées au Tour d'Espagne.

Place Equipe Note 2023
1 TotalEnergies 17,6
2 Team dsm-firmenich PostNL 16,9
3 Uno-X Mobility 16,8
4 Cofidis 16,7
5 Lotto Dstny 16,6
6 Tudor Pro Cycling Team 16,5
7 Groupama - FDJ 16,4
8 Equipo Kern Pharma 16,2
9 Euskaltel - Euskadi 15,9
10 Intermarché - Wanty 14,9
11 VF Group - Bardiani CSF - Faizanè 14,4
12 Arkéa - B&B Hotels 14,1
13 BORA - hansgrohe 13,2
14 INEOS Grenadiers 13,1
15 Team Polti Kometa 12,9
16 Alpecin - Deceuninck 12,6
17 EF Education - EasyPost 12,2
18 Decathlon AG2R La Mondiale Team 12
19 Israel - Premier Tech 11,9
20 Soudal - Quick Step 11,6
21 Lidl - Trek 10,6
22 Team Jayco AlUla 9,6
23 Bahrain - Victorious 6,5
24 Team Visma | Lease a Bike 6,3
25 Movistar Team 5,2
26 UAE Team Emirates 2,8
27 Astana Qazaqstan Team 2,4

Cliquez sur le nom d'une équipe pour ouvrir la fiche explicative de son Indice de Confiance.

Graphique ICCD 2024
Indice de confiance 2024
Source : cyclisme-dopage.com

Liste des coureurs ou encadrants épinglés ou flashés

ICCD Equipe Nom & Prénom
27 Astana Qazaqstan Team Andreazzoli Andrea 📌
Cenghialta Bruno 📌
Fofonov Dimitri 📌
Gazzoli Michele 📌
Magni Emilio 📌
Manzoni Mario 📌
Mikhailov Andrei 📌
Reiss Andris 📌
Rinaldini Andrea 📌
Tejada Harold 📌
Van Elslande Dag 📌
Vinokourov Alexandre 📸 📌
Zanini Stefano 📌
26 UAE Team Emirates Gianetti Mauro 📌
Guidi Fabrizio 📌
Hauptman Andrej 📌
Molano Benavides Juan Sebastián 📌
Mori Manuele 📌
Pogacar Tadej 📸
Saronni Giuseppe 📌
Ulissi Diego 📌
Yates Adam 📸
25 Movistar Team Ibarguren Taus Jose 📌
Lastras Pablo 📌
Mas Enric 📸
Milesi Lorenzo 📌
Piepoli Leonardo 📌
Quintana Nairo 📸 📌
Sciandri Maximilian 📌
Valverde Alejandro 📸 📌
Velasco Murillo Iban 📌
24 Team Visma | Lease a Bike Bouwmans Eddy 📌
Gesink Robert 📸
Hessmann Michel 📌
Kuss Sepp 📸
Niermann Grischa 📌
Van Der Sande Tosh 📌
Vingegaard Jonas 📸
23 Bahrain - Victorious Bilbao Pello 📸
Božic Borut 📌
Caruso Damiano 📌
Erzen Milan 📌
Florencio Xavier 📌
Kreuziger Roman 📌
Pellizotti Franco 📌
Poitschke Enrico 📌
Stangelj Gorazd 📌
Stephens Neil 📌
Tamouridis Ioannis 📌
22 Team Jayco AlUla Guardascione Carlo 📌
Hoffman Tristan 📌
Peiper Allan 📌
White Matthew 📌
Yates Simon 📸 📌
21 Lidl - Trek Andersen Kim 📌
Blijlevens Jeroen 📌
De Jongh Steven 📌
Gicquel Stéphane 📌
Skjelmose Mattias 📌
20 Soudal - Quick Step Keisse Iljo 📌
Landa Mikel 📸
Lefevere Patrick 📌
Planckaert Jo 📌
Steels Tom 📌
Van Mol Yvan 📌
19 Israel - Premier Tech Andrle René 📌
Froome Chris 📌 📌
Moreno Ramirez José 📌
Nowak Hubert 📌
18 Decathlon AG2R La Mondiale Team Baudin Alex 📌
Biondi Laurent 📌
Bonnamour Franck 📌
Gall Felix 📸
Lecocq Alexandre 📌
17 EF Education - EasyPost Costa Rui 📌
Klier Andreas 📌
Uran Rigoberto 📸
Vaughters Jonathan 📌
16 Alpecin - Deceuninck Kuyckx Jan 📌
Roodhooft Christophe 📌
Van Der Poel Adri 📌
Van Slycke Rik 📌
15 Team Polti Kometa Barredo Carlos 📌
Basso Ivan 📸 📌
Contador Alberto 📸 📌
14 INEOS Grenadiers Cioni Dario 📌
Rodriguez Carlos 📸
Thomas Geraint 📸
13 BORA - hansgrohe Aldag Rolf 📌
Hindley Jai 📸
Roglic Primoz 📸
Vila Patxi 📌
12 Arkéa - B&B Hotels Ledanois Yvon 📌
Leveau Mickael 📌
Polizzotto Bartolo 📌
Rous Didier 📌
11 VF Group - Bardiani CSF - Faizanè Barro Paolo 📌
Colnaghi Luca 📌
10 Intermarché - Wanty Lapage Laurenzo 📌
Meintjes Louis 📸
Offredo Yoann 📌
Vanspeybrouck Pieter 📌
9 Euskaltel - Euskadi De La Parte Gonzalez Victor 📌
8 Equipo Kern Pharma Gallego Ruiz Alberto 📌
Gonzalez Gorka 📌
7 Groupama - FDJ Madiot Marc 📌
Veikkanen Jussi 📌
6 Tudor Pro Cycling Team Trentin Matteo 📌
5 Lotto Dstny Heulot Stéphane 📌
4 Cofidis Marichal Thierry 📌
2 Team dsm-firmenich PostNL Bardet Romain 📸
Kemna Rudi 📌
Ligthart Pim 📌
1 TotalEnergies Bernaudeau Jean-René 📌
Lebreton Lylian 📌

Le classement des équipes du Tour d'Italie 2024

Maillot giro

Le classement ci-dessous se limite aux seules équipes ayant participé au Tour d’Italie 2024.

Place Equipe Note 2023
1 Team dsm-firmenich PostNL 16,9
2 Cofidis 16,7
3 Tudor Pro Cycling Team 16,5
4 Groupama - FDJ 16,4
5 Intermarché - Wanty 14,9
6 VF Group - Bardiani CSF - Faizanè 14,4
7 Arkéa - B&B Hotels 14,1
8 BORA - hansgrohe 13,2
9 INEOS Grenadiers 13,1
10 Team Polti Kometa 12,9
11 Alpecin - Deceuninck 12,6
12 EF Education - EasyPost 12,2
13 Decathlon AG2R La Mondiale Team 12
14 Israel - Premier Tech 11,9
15 Soudal - Quick Step 11,6
16 Lidl - Trek 10,6
17 Team Jayco AlUla 9,6
18 Bahrain - Victorious 6,5
19 Team Visma | Lease a Bike 6,3
20 Movistar Team 5,2
21 UAE Team Emirates 2,8
22 Astana Qazaqstan Team 2,4

Cliquez sur le nom d'une équipe pour ouvrir la fiche explicative de son Indice de Confiance.

Graphique ICCD 2024
Indice de confiance Tour d'Italie 2024
Source : cyclisme-dopage.com

Les annuaires du dopage

Annuaire du dopage par coureur Annuaire du dopage par course Annuaire du dopage par équipe