Retour à la page Actualités du dopage

Actualité du dopage



Frédéric Portoleau détaille ses calculs de Verbier

29/07/2009 - cyclismag.com - Collaboration De Frédéric Portoleau

Extraits

Trop théoriques les calculs de puissance ? Frédéric Portoleau revient sur l'ascension de Verbier à travers les chiffres de Chris Anker Sörensen mesurés "en temps réel" et les confronte à ses calculs.

Les chiffres de puissance développée par Alberto Contador sur l'ascension, assez courte, de Verbier et calculés par Frédéric Portoleau ont fait causer (...) . Les anciens coureurs reconvertis en consultants radio-télé n'y croient pas et se moquent de calculs faits "devant la télé". Dans cet article, Frédéric Portoleau confronte sa méthode aux chiffres publiés par Chris Anker Sörensen, le coureur de la Saxo-Bank.

Les courbes d'un capteur de puissance de Chris Anker Sörensen, coéquipier des frères Schleck chez Saxo Bank, sont en ligne. Sörensen, qui pèse 64 kg, a développé une puissance moyenne de 357 watts sur la montée de Verbier (temps de 25min32s, vitesse moyenne de 20,66 km/h, distance de 8,8 km). Le Danois a été un moment en tête du peloton, après Voigt et avant les accélérations de Frank Schleck puis de Contador. En début d'ascension, il a développé 471 watts pendant 3min31s. Il termine 37ème de l'étape à 4min06s de Contador. Il a escaladé la montée de Verbier sur notre tronçon de référence (8,5 km) en 25 minutes.

Estimation de la puissance réelle de Chris Anker Sörensen : (...) sa puissance estimée sur la montée de Verbier, avec l'hypothèse d'un vent nul, est de 365 watts. C'est 2,5% au dessus de la valeur réelle fournie par son capteur de puissance.

Eléments de discussion:

-Le poids de Sörensen est annoncé à 64 kg, mais on ne connait pas précisément celui-ci au moment de la montée.

-Sorensen a, comme Contador, profité de l'aspiration dans la roue de Voigt : gain de watts en début de montée sur le premier kilomètre.

-Il est possible que la masse à transporter (vélo, chaussures, vêtements) soit un peu inférieure à 8 kg.

-Le rendement de son vélo est peut être meilleur que ce que j'intègre dans les calculs.

-Le capteur n'est pas parfaitement étalonné. Peu probable, Sörensen doit être entouré d'un personnel compétent.

-Influence du vent.

Dans le bas de la montée, sa courbe montre des variations de vitesse pour une fréquence cardiaque stable et une pente assez constante de 8%. On retrouve l'influence du vent avec la succession des portions vent de dos et vent de face.

Une analyse complémentaire de la direction du vent sur la montée de Verbier montre que celui-ci a dans l'ensemble été légèrement favorable (...).

Quoi qu'il en soit, la différence entre la valeur de puissance estimée et celle mesurée par le capteur est faible, de 2,5%. A travers cette analyse complémentaire, j'en déduis que la puissance calculée de Contador est légèrement surestimée mais avec une erreur de calcul acceptable. Contador aurait bien réalisé un exploit sur les pentes de Verbier.

Lire l'article en entier



Cette page a été mise en ligne le 10/08/2009.


Retour à la page Actualités du dopage