Actualité du dopage



Armstrong, le come-back !

10/09/2008 - Le Figaro - Mathieu Idiart (Sport24.Com)

Extraits

Le principal intéressé l'a confirmé : Lance Armstrong va faire son retour à la compétition en 2009 ! Le septuple vainqueur du Tour de France annonce déjà son intention de remporter une huitième Grande Boucle.

L'information de VeloNews était de première main. Le magazine américain avait affirmé lundi que Lance Armstrong planifiait depuis plusieurs semaines son retour à la compétition. Le septuple vainqueur du Tour de France s'est chargé lui-même de l'officialisation de la nouvelle dans un entretien accordé à Vanity Fair. Le Texan y fait part de sa certitude «à 100 %» d'être présent sur la Grande Boucle en 2009 : «J'en ai parlé avec mes enfants, ma famille et mes amis. Puis, j'ai décidé de reprendre le cyclisme professionnel.». (...)

(...)

Un retour qui n'est pas sans soulever quelques interrogations quant à la probité de l'intéressé. Son règne sur le Tour de France sept ans durant est entaché de l'ombre envahissante du dopage. L'Américain se sait attendu sur ce point et a déjà affûté ses arguments : «Je serai complètement transparent avec la presse. Je ferai part de mon programme et il n'y aura aucune façon de tricher», avance celui qui affiche déjà ses résultats sanguins sur son site pour donner du poids à son discours. Ce come-back hollywoodien ne va pas faire que des heureux notamment auprès l'organisation du Tour de France qui s'évertue depuis plusieurs années à chasser tout soupçon de dopage sur son épreuve. Mais Armstrong a des relations. Le Texan n'hésitera pas à faire appel à Nicolas Sarkozy si ASO ne le retient pas en 2009. «Je l'ai déjà appelé pour lui annoncer mon retour. Par le passé, il m'a dit des choses très fortes», révèle-t-il. Reste une dernière interrogation. Dans quelle équipe Armstrong fera-t-il son retour lui qui ne peut plus compter sur son ancienne entité auprès de Johan Bruyneel ? Mais le Belge a rebondi à Astana et il ne serait pas étonnant de voir la formation kazakhe au chéquier bien nourri s'offrir le coup de l'année. D'ailleurs, l'ancien mentor du Texan l'accueille déjà à bras ouverts : «Si son retour est sérieux, je ne peux pas imaginer une seconde le voir porter le maillot de CSC ou Rabobank», a confié Bruyneel. Tout semble donc en place pour l'incroyable come-back.

Lire l'article en entier


Cette page a été mise en ligne le 10/09/2008.