Retour à la page Actualités du dopage

Actualité du dopage



L'AFLD va répondre aux accusations de l'UCI

30/10/2009 - nouvelobs.com - Julien Prétot Avec Reuters

Extraits

L'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) annonce qu'elle va répondre à l'Union cycliste internationale (UCI), qui l'a accusée de n'avoir pas respecté le principe d'anonymat à l'occasion de plusieurs contrôles cette saison.

"L'AFLD a pris connaissance des réponses de l'UCI à son rapport sur le Tour de France 2009", explique l'AFLD dans un communiqué laconique.

"Elle remettra des observations détaillées sur les réponses de l'UCI au Ministre chargé des sports, à l'UCI et à l'Agence mondiale antidopage. D'ici là, elle s'abstiendra de tout commentaire public sur ces questions."

Dans un rapport dont Reuters a obtenu une copie jeudi, l'UCI dément point par point des observations faites par l'AFLD sur le dernier Tour de France, notamment une accusation de favoritisme à l'égard de l'équipe Astana (...).

(...)

"Au départ du Tour (de France), l'UCI avait pratiqué 190 tests hors compétition sur des coureurs pressentis pour le Tour tandis que l'AFLD en avait réalisé 13," explique le rapport de l'UCI.

"Sur ces contrôles, six concernaient des coureurs français (...). Il est significatif de voir que cinq échantillons obtenus de coureurs de la même équipe française ont été envoyés au laboratoire avec les noms et autres détails des coureurs.

"Cela invalide complètement le principe d'anonymat requis par le Code de procédure des contrôles", poursuit le rapport.

Lire l'article en entier



Cette page a été mise en ligne le 30/10/2009


Retour à la page Actualités du dopage