Actualité du dopage



AFLD - Armstrong repousse l'offre

02/10/2008 - L'Equipe avec AFP

Extraits

Lance Armstrong n'a pas souhaité donner suite à la proposition de l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD). Comme le dévoilait le journal L'Equipe dans son édition de mercredi, l'AFLD lui avait proposé de procéder à une nouvelle analyse des échantillons prélevés pendant le Tour de France 1999 dans le but de «couper court aux rumeurs qui le concernent si elles sont infondées.» «Aucune proposition à laquelle je pourrais donner mon accord ne permettrait de fournir une preuve pertinente à propos de 1999», a déclaré le septuple vainqueur du Tour de France, dans un communiqué reçu à Los Angeles.

L'Américain est soupçonné d'avoir utilisé de l'EPO lors du Tour 1999. Le journal s'appuie sur une enquête publiée en 2005. Le laboratoire français antidopage de Châtenay-Malabry (LNDD) avait procédé à une analyse d'échantillons contenant de l'EPO dont six ont été attribués par le journal au coureur américain. «Les échantillons des Tours de France 1998 et 1999 n'ont pas été conservés correctement (...) Même il y a trois ans, leur analyse n'avait pu fournir de résultats probants», a affirmé le Texan (...).

(...)

Lire l'article en entier
Voir les autres articles sur le Tour de France 2009


Cette page a été mise en ligne le 02/10/2008.