Actualité du dopage



Affaire Armstrong : une contre-expertise possible

26/09/2005 - radio-canada.ca

Extraits

Selon la ministre française du Sport, Dominique Laurent, Lance Armstrong peut prouver son innocence puisqu'il reste encore des échantillons d'urine du Tour de France 1999.

« Si Armstrong souhaite une contre-expertise, il peut l'avoir. Nous en avons informé l'Union cycliste internationale (UCI) (...).», a déclaré la ministre.

Contrairement à ce qui a été préalablement affirmé, Madame Laurent soutient que les échantillons d'urine d'un athlète peuvent être testés de nouveau sans le consentement dudit athlète.

La ministre a confirmé que c'est l'Agence mondiale antidopage (AMA) qui a commandé cette enquête pour améliorer les tests.


Lire l'article en entier


Cette page a été mise en ligne le 4/10/2005.