Actualité du dopage



Fränk Schleck: "Si je suis positif à l'échantillon B, je porte plainte pour empoisonnement"

18/07/2012 - sudinfo.be


Fränk Schleck a forcément réagi après son contrôle positif sur le Tour de France. L'ainé des frères Schleck évoque un empoisonnement, répétant sans cesse qu'il n'a pas pris ce produit intentionnellement. (...)

Fränk Schleck a transmis un communiqué à RTL, ce mardi soir, peu avant minuit. Le coureur luxembourgeois conteste forcément les accusations de dopage et évoque un "empoisonnement alimentaire".

"Si je suis positif après analyse de l'échantillon B, je porte plainte pour empoisonnement", affirme Fränk, dont voici le communiqué. "Un médecin de l'UCI vient de m'informer ce soir (NDLR: lisez mardi) qu'une substance interdite aurait été décelée dans mes urines au cours d'un contrôle antidopage de routine effectué en date du 14 juillet 2012. Je conteste formellement avoir pris une quelconque substance interdite. Je ne peux dès lors m'expliquer le résultat du contrôle et j'insiste par conséquent à voir effectuer un contrôle du flacon B, qui est de droit. Si cette analyse devait confirmer le premier résultat, plainte sera déposée contre X pour empoisonnement."

Lire l'article en entier


Le post-scriptum de cyclisme-dopage.com

Frank Schleck n'est pas un inconnu des affaires de dopage. En mars 2006, il avait versé 7000 euros sur un compte en Suisse appartenant au sulfureux médecin espagnol Eufemiano Fuentes, celui de l'affaire Puerto. Le Luxembourgeois avait alors prétendu que c'était pour acheter des plans d'entraînement. L'agence antidopage luxembourgeoise n'avait pas trouvé matière à poursuivre. (Cliquez ici pour en lire plus sur cette affaire).


Cette page a été mise en ligne le 18/07/2012