Actualité du dopage



RadioShack lâchée par un sponsor

31/07/2012 - lequipe.fr - avec AFP


L'affaire Frank Schleck, exclu du Tour de France 2012 suite à un contrôle antidopage positif, provoque des conséquences inattendues pour RadioShack. En effet, l'équipe luxembourgeoise vient de voir le groupe énergétique Enovos rompre le contrat de sponsoring qui les liait. Motif invoqué, un trop important déficit d'image. «L'image que donne l'équipe RadioShack-Nissan-Trek cette année n'est nullement en ligne avec l'image que souhaite communiquer Enovos. Trop de points négatifs ont fait la une depuis le début de l'année», a précisé Enovos dans un communiqué.

Car l'affaire Schleck n'est pas le seul point noir pour RadioShack, également empêtrée dans une affaire politico-financière autour de son propriétaire, le promoteur immobilier Flavio Becca. Plusieurs ministres, actuels ou anciens, du gouvernement de Jean-Claude Juncker ont été au coeur d'une enquête préliminaire ouverte par le Parquet de Luxembourg pour extorsion, accusés d'avoir privilégié un projet de construction de centre commercial et de stade de football développé par Flavio Becca. Même si l'enquête a été clôturée faute de preuves, l'image de RadioShack en a souffert. De plus, en juillet plusieurs coureurs de RadioShack ont informé l'UCI du non-paiement de leur salaire depuis plusieurs mois (...).

Lire l'article en entier


Le post-scriptum de cyclisme-dopage.com

Par ailleurs, Johan Bruyneel, le manager de l'équipe est poursuivi par l'USADA dans le cadre de l'enquête contre l'US Postal et Lance Armstrong. Il pourrait être suspendu à vie.


Cette page a été mise en ligne le 31/07/2012