Actualité du dopage



Wiggins et la Sky se défendent


05/03/2018 - sports.fr - François Tesson


Bradley Wiggins et le Team Sky ont réagi aux accusations de dopage lancées par la presse anglaise, sur la foi d'un rapport du Parlement, en ce qui concerne le Tour de France remporté en 2012.

Un an et demi après les révélations des Fancy Bears sur les AUT (Autorisations d'usage à des fins thérapeutiques) utilisées par Bradley Wiggins pour consommer du triamcinolone (...) avant trois échéances majeures (Tour de France 2011 et 2012, Tour d'Italie 2013), la presse anglaise a fermement condamné les agissements du coureur de la Sky et de son équipe. Selon les conclusions de l'enquête menée par le parlement britannique, Wiggins n'a pas utilisé le triamcinolone pour se soigner mais pour améliorer ses performances ce qui est une drôle de manière d'utiliser, si ce n'est enfreindre, les règlements.

Wiggins et la Sky, eux, se défendent d'avoir eu recours à une telle pratique qui serait (au moins) moralement condamnable. "Je trouve cela triste que des accusations puissent être portées, où des gens sont accusés de choses qu'ils n'ont jamais faites, et qui sont ensuite considérées comme des faits, a réagi le Britannique sur Twitter. Je réfute fermement cette allégation, qu'un quelconque médicament ait pu être utilisé sans besoin médical. J'espère que j'aurai mon mot à dire et que je pourrai exprimer mon point de vue."

La Sky, de son côté, s'est dite "surprise et déçue que la Commission (d'enquête parlementaire) ait choisie de présenter des accusations anonymes et potentiellement malicieuses de cette façon, sans présenter la moindre preuve ou nous donner l'opportunité de répondre. C'est injuste, à la fois pour l'équipe et le coureur en question." (...)


Lire l'article en entier



Sur le même sujet


A voir aussi


Cette page a été mise en ligne le 06/03/2018