L'actualité du dopage



Baal constate l'échec du cyclisme face au dopage

02/11/2000 - Reuters / Yahoo - Olivier Hamoir

Extraits

(...)

Interrogé pendant cinq heures en tant que partie civile, Daniel Baal a constaté "l'échec de tous les intervenants dans la lutte contre le dopage" et a souhaité que le cyclisme se défasse "de ces vices que sont le dopage et les ententes illicites".

(...)

"Nous n'avons pas réussi à vaincre le fléau. C'est un échec pour le Comité international olympique (CIO), l'ensemble des instances, les Etats et certains scientifiques qui n'ont pas pu apporter de réponses à ce grave problème", a-t-il dit.

(...)

"Le dopage est un problème qui me mine. A partir de 1993, je m'y suis retrouvé confronté. Mais malheureusement, je n'en suis pas un acteur. Mon combat de 93 était le même en 96 et en 2000 car l'EPO n'est toujours pas décelable malgré toutes les recherches", a-t-il expliqué.

(...)

Daniel Baal a affirmé avoir entendu parler pour la première fois des conséquences de l'EPO en 1993.

- "De vous croire m'inquiète. L'EPO a été inscrit sur la liste des produits interdits du CIO en 1990", a réagi le président Delegove.

- "C'est la vérité. Je suis peut-être incompétent", lui a répondu Daniel Baal.

- "C'est en tout cas une impréparation grave à vos fonctions et faire preuve d'une certaine naïveté (...)", a constaté Daniel Delegove.

(...)

Lire l'article en entier