L'actualité du dopage



Eric Ryckaert, l'ancien médecin de Festina, condamné pour dopage

Gand 02/10/2000 - AFP / Yahoo

Extraits

L'ancien médecin de l'équipe cycliste Festina, Eric Ryckaert, a été condamné lundi à une amende de 600.000 francs belges (environ 15.000 Euros), dont la moitié avec sursis, par le Tribunal correctionnel de Gand (nord) pour infraction à la loi sur le dopage.

Le docteur Ryckaert, âgé de 57 ans, a été désigné par le Tribunal comme le commanditaire d'un trafic (...) d'EPO vers l'équipe Festina entre 1995 et 1997.

Le Tribunal a considéré que "Ryckaert était à cette époque responsable de l'encadrement médical pour l'équipe professionnelle cycliste Festina. Il était manifestement l'organisateur du trafic d'Eprex (produit qui favorise l'oxygénation du sang) vers l'équipe Festina entre 1995 et 1997".

"L'ex-soigneur a dû fournir à l'époque entre 100 et 120 ampoules d'EPO par an, ainsi qu'une bonne septantaine de doses d'hormones de croissance", a ajouté le juge.

(...)

Il n'a été condamné que pour infraction à la loi sur le dopage. Dans cette affaire, d'autres prévenus dont un pharmacien et une employée des Mutualités chrétiennes belges ont écopé de peines plus lourdes, pour faux en écriture et infraction à la loi sur le dopage.

Le pharmacien belge Kristiaan Vanderstichele, 50 ans, et une employée des Mutualités, Linda Baestlé, 48 ans, avaient fait disparaître des sceaux, utilisé des documents d'autres pharmaciens, et ajouté les libellés de 520 médicaments sur des prescriptions qui n'avaient pas été ordonnées par un médecin.

Ils ont été condamné respectivement à deux ans de prison avec sursis et un an de prison avec sursis.

Linda Baetslé s'était rendue régulièrement aux Pays-Bas pour s'approvisionner en Eprex (en vente libre dans ce pays) qui était ensuite délivré au docteur Ryckaert. Le pharmacien réceptionnait la marchandise évaluée à quelque 120.000 francs belges (environ 3.000 euros) par transport, sur lesquels il touchait 12.000 francs belges (300 euros). Baetslé, amie du pharmacien, travaillait aux Mutualités chrétiennes et y contrôlait les prescriptions des pharmaciens.

(...)



Lire l'article en entier