L'actualité du dopage



L'ex-médecin belge de Festina jugé pour trafic d'EPO

Bruxelles 18/9/2000 - AFP / Yahoo

Extraits

Un procès pour trafic d'érythropoïétine (EPO), produit dopant utilisé notamment dans le cyclisme, s'est ouvert lundi à Gand (ouest de la Belgique) avec notamment sur le banc des prévenus l'ex-médecin de l'équipe cycliste Festina, le Belge Eric Ryckaert.

Ryckaert, 57 ans, Kristiaan Vanderstichele, un pharmacien gantois de 50 ans et Linda Baetsle, 48 ans, une ancienne employée des mutualités chrétiennes belges, sont poursuivis pour avoir vendu et acheté de l'EPO, produit qui favorise l'oxygénation du sang, en violation de la loi belge sur le dopage.

M. Vanderstichele a avoué en 1998, mais le médecin belge, lui, a toujours nié les faits. Gravement malade, il n'était pas présent lundi à l'audience du tribunal correctionnel de Gand. Son avocat y a contesté l'importation de produit dopant, estimé que les droits de la défense n'étaient pas respectés et demandé l'ajournement du procès, ce qui a été refusé.

(...)

Mme Baetsle a avoué lundi qu'elle se rendait régulièrement aux Pays-Bas pour chercher le produit qui s'y vendait librement. A chaque transport, 120. 000 francs belges (2.975 euros) de produit étaient achetés.

(...)

Dans le cadre d'une enquête sur une fraude à l'assurance maladie impliquant M. Vanderstichele, un juge gantois avait découvert en décembre 1997, lors d'une perquisition chez le docteur Ryckaert, des documents indiquant que le médecin avait commandé de l'EPO.

(...)

Lire l'article en entier