Dossier dopage



Rogge critique l'AMA

27/06/2004 - radio-canada.ca

Extraits

Le président du Comité internationale olympique (CIO), Jacques Rogge, critique le seuil de tolérance de l'Agence mondiale antidopage (AMA) pour les corticoïdes.

Le président Rogge fait cette sortie dans une entrevue accordée au quotidien (...) L'Équipe (...). « Je ne suis pas d'accord (...) avec le seuil des 30 nanogrammes par millilitre pour les corticoïdes, en deçà duquel ils ne seront pas déclarés (positifs). C'est trop. Ce taux laisse la porte ouverte aux injections de Kenacort (corticoïde sur la liste des produits interdits) et ce n'est pas acceptable.... »

(...) En France, le Conseil de prévention et de lutte contre le dopage (CPLD) a déjà dénoncé cette recommandation dans son rapport 2004. Le Centre de prévention et de lutte contre le dopage dénonce cette position en précisant qu'il s'agit pratiquement d'une légalisation « des agents dopants présentant le meilleur rapport accessibilité/efficacité ».

(...)


Lire l'article en entier


Cette page a été mise en ligne pour la première fois le 4/7/2005.