Actualité du dopage



C'est classé pour Kohl et Rasmussen

10/06/2010 - sport.fr

Extraits

Le parquet de Vienne a annoncé jeudi le classement sans suite d'une enquête pour trafic de substances dopantes contre les cyclistes autrichien Bernhard Kohl et danois Michael Rasmussen et l'ancien champion olympique de ski de fond autrichien Christian Hoffmann.

Les trois hommes étaient soupçonnés d'avoir fait profiter d'autres sportifs, moyennant finance, d'une centrifugeuse, achetée en commun avec l'ancien manageur de Kohl et Rasmussen, Stefan Matschiner, à des fins de dopage sanguin.

Si le parquet a confirmé que les trois sportifs ont participé à l'achat de la machine et l'ont utilisée eux-mêmes --ce que seul Kohl a pour l'instant reconnu--, il n'a pu étayer ce soupçon sur la période "postérieure à la nouvelle loi" d'août 2008, introduisant des sanctions pénales pour l'assistance au dopage sanguin, a indiqué un de ses porte-paroles Thomas Vecsey.

En revanche, des éléments pèsent sur Stefan Matschiner qui devra en répondre devant les juges. L'ancien manageur est également mis en cause dans l'affaire de dopage sanguin liée au laboratoire viennois Humanplasma et pour avoir fourni des produits dopants à d'autres sportifs.

D'abord utilisée au domicile du manageur en Haute-Autriche, la centrifugeuse (...) avait été exfiltrée à Budapest, où les enquêteurs l'avaient découverte.

Kohl, éphémère vedette du cyclisme autrichien, déchu pour dopage de sa 3e place du Tour de France 2008, a participé par ses révélations au démantèlement de filières de dopage depuis sa suspension. M. Vecsey a démenti tout lien entre la contribution de l'ex-cycliste aux enquêtes et le classement sans suite de cette affaire.

(...)

Lire l'article en entier



Cette page a été mise en ligne le 11/06/2010