L'actualité du dopage



Suspension réduite à six mois pour Marco Pantani

13/03/2003 - Edicom / AP - jlc/v

Extraits

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a réduit jeudi la durée de la suspension pour dopage frappant le coureur Marco Pantani, ce qui va permettre à l'Italien de participer à des épreuves à partir de lundi.

Pantani (...) avait originellement été condamné à huit mois de suspension par la Fédération italienne de cyclisme et l'Union cycliste internationale (UCI), mais la cour a décidé de ramener la peine à six mois. Pantani a aussi été condamné à verser 3.000 francs suisses d'amende (2.400 euros environ).

La cour a rejeté l'appel de Pantani demandant que la peine soit purement et simplement annulée, en confirmant qu'il avait été pris en possession d'une seringue contenant des traces d'insuline.

Pantani avait déclaré que cette seringue trouvée dans sa chambre d'hôtel lors d'un raid de la police sur le Giro 2001 était sans doute due à un acte de malveillance et qu'il n'avait pas séjourné dans la chambre retenue lors de la soirée en question.

Les juges estiment que bien que la police ait perquisitionné en l'absence du cycliste, il est raisonnable de penser que les objets (dans sa chambre) dépendaient bien de lui (Pantani)» (...).

(...)

Pantani (...) était entré en turbulences en 1999 quand un contrôle sanguin inopiné sur le Tour d'Italie qu'il dominait avait conduit à son retrait de la course, en raison de taux hématocrite hors normes.

L'insuline, utilisée par les diabétiques, est censée faciliter l'utilisation d'hormones de croissance interdite.

Lire l'article original
Voir la liste des mis en examens du Giro 2001
Voir les autres articles sur le Giro 2001